Le DJ, co-fondateur du festival Selvagem à São Paulo et boss du label Selva Discos nous livre 1h de funk, mandalaõ et house directement issue de son Brésil natal.

Qui es-tu ?

Mon parcours de DJ est un peu improbable. Je suis surtout un dévot de la musique, j’ai dévoré tout les genres depuis ma adolescence, en écoutant Chic, Slayer, Simply Red, Weather Report, Kraftwerk et Eros Ramazzotti en même temps. Devenir DJ était un rêve et un accident dans ma vie.

J’ai travaillé comme journaliste jusqu’à 2013, après une carrière de presque 15 ans. Ma “formation” comme DJ professionnel a coincidé avec l’ascension de Selvagem à São Paulo et, après, à Rio de Janeiro à partir 2011. J’ai par la suite joué pour Beats in Space, Boiler Room, Dekmantel et Nuits Sonores !

Tu es co-fondateur du festival Selvagem au Brésil, peux-tu nous le présenter en quelques mots ?

Le Festival Selvagem était une expansion des soirées qu’on organisait déjà au Brésil. Ces soirées sont devenues grandes, entre 1500 et 2000 personnes par événement, du coup on a atteint un plafond. Pour expérimenter avec les différentes scènes, en créant des liens entre divers genres musicaux, et réunir plus des personnes, on a décidé de réaliser la première édition du festival et c’était une réussite pour un festival de petite taille (5000 personnes).

Dans quel mood étais-tu lorsque tu as enregistré ce podcast ?

Stressé parce que je pars au Brésil dans 3 jours pour les soirées anniversaire de Selvagem et je doit rendre plusieurs de trucs à la fac (je fais un Master de Management de L’Innovation et de la Propriété Intellectuelle à Lyon 2). 

Quel serait le moment idéal pour l’écouter ?

Pour se réchauffer chez vous avec des copains avant une soirée – ou pour un after-hours de ouf ! Pour laisser filer les pensées en travaillant… C’est vraiment un mix pour se déconcentrer.

Quels sont les artistes / labels que tu as sélectionnés et pourquoi ?

La plupart des morceaux sont de la nouvelle génération d’artistes brésiliens et brésiliennes. Il y a une scène fascinante de producteurs et productrices qui expérimente avec la fusion du funk/electro (c’est-à-dire du “funkadão”) et de la house. Il y a aussi des trucs qui sont presque du jungle/breakbeat. Surtout au début du mix j’ai sélectionné des morceaux qui sont trouvables seulement sur YouTube, WhatsApp et Telegram, d’un micro genre qui s’appelle “mandelão”.

Ce sont des artistes indépendant.e.s qui ignorent les chaînes conventionnelles de distribution – et la vitesse qu’ils produisent impressionne ! Mais il y a aussi des artistes distribués par des labels comme Subliminar, Tijolo et Gop Tun, et aussi deux classiques de différentes époques du funk à la fin (Tati Quebra-Barraco et le remix d’Amazing Clay).

Quelles sont tes autres actualités à venir ?

Je suis dédié à un grand projet qu’est ma maison de disques Selva Discos. Ce sont des morceaux inédits du duo Robson Jorge & Lincoln Olivetti enregistrés entre 1982 et 1985 – la belle époque du boogie disco brésilien. Nous sommes en étape de mastering, j’espère que on pourra le lancer d’ici juin 2023 !

Suivez Trepanado sur Soundcloud & Instagram.

Tracklist :

MC Delux & MC Erikah – Em Troca de Lança
DJ Jeeh FDC – Festa Bagunçada
MC GW, MC Magrinho, MC Rjota & DJ Dédda – Tá Passando no Baile o Bonde
MC Duarte & MC Rafa Original – Vai Toma Catucadão
DJ Thiago Mendes & DJ Julia Zambonin – Automotivo Sobrenatural / Senta no Vuk Mal
MC B7 & MC PR – Senta pros Malvadão / Desce Pra Bandidão
MC Larissa – Vai DJ NPC Soca com Vontade
808Bhz – Muié que Pediu
Crazed (BR) – 808 do Vapo
Érica & Linda Green – Amor Condicional
Pr.A.Do – Reasons
Seed Selector – Quem Gosta
Sweely – Chi-Town Shuffle
Tati Quebra-Barraco – Demole o Meu Barraco
RHR – Na Captura
VHOOR – Balinha da Alegria
Dina – When Your X Wants You Back (DJ Amazing Clay Remix)