© Photo à la une : Timothée Chambovet

Boss du label et collectif français Friendsome Records et actif pour le collectif DJs For Climate Action, Michel D. est un prisme réflechissant des musiques électroniques. Entre classiques incontournables, titres du label et ses productions, voici 1h de house, disco, deep ou encore techno à écouter sans modération. 

Qui es-tu ?

Alors moi c’est Ruben aka Michel D. de mon nom d’artiste. Ça va faire un peu plus de 15 ans que je mix à peu près, mais ça fait 7 ans que je me suis mis à faire ça full time. Avant j’organisais aussi des soirées, d’abord à Londres où j’étais étudiant, puis ensuite j’ai mis tout ça de côté quelques années pour me consacrer au groupe d’électro-pop dont j’étais membre en tant que beatmaker et parolier. Après avoir quitté le groupe et passé deux ou trois ans à mener mon bateau en solitaire, moi qui ai toujours bossé en équipe, j’ai voulu monter un collectif.

J’en ai parlé à ma sœur Bluma et au meilleur pote de notre frère Riks, et on a monté Friendsome au printemps 2018. On a créé ce crew sur le mix des générations, l’implication socio-environnementale, mais surtout sur la parité des genres, car ça nous semblait être un gros problème à ce moment-là, ça s’est bien amélioré depuis mais il y a encore beaucoup de travail… Depuis, et après une période de quasi deux ans sans fête, on a créé la branche label de Friendsome que je dirige aujourd’hui, avec deux sorties depuis le début de l’année. La première du légendaire Roy Davis Jr, puis récemment le premier EP de Belaria (qui fait partie depuis le début de la team Friendsome) et le prochain de Tatie Dee, dernière arrivée dans le crew.

En tant que producteur solo j’ai pas encore eu l’occasion de sortir beaucoup de choses, bien qu’il y a de quoi écouter de belles choses sur mon soudcloud, car j’ai beaucoup de travail entre la gestion du collectif et du label, mes dj sets, ma vie de famille, etc… Mais je vais commencer à préparer un album d’ici septembre/octobre, j’ai bien hâte !

Dans quel mood étais-tu lorsque tu as enregistré ce podcast ?

En fait je rentrais d’un weekend à la campagne où j’ai revu plein de potes de Londres que j’avais pas vu depuis une éternité, certain.e.s depuis que j’ai quitté cette ville en 2010. Ça a pas mal influencé ma tracklist avec des titres qui me rappelaient cette époque, surtout pour la première partie. Je me suis aussi laissé porter par des nouvelles choses que j’ai récemment diggé, ou que je joue depuis quelques mois, ou encore les sorties du label… Mais globalement j’étais dans un mood assez festif et plein de sentiment de liberté avec ce début de vacances !

Quel serait le moment idéal pour l’écouter ?

Y-a-t-il un moment idéal…? Je suis pas sûr… (rires) C’est tellement une question de contexte ! Mais clairement ça ne s’écoute pas avant d’aller faire dodo. Mais si je devais choisir, je dirais n’importe quel moment où t’as envie de t’ambiancer ! Quoi qu’il arrive ça reste bien éclectique et varié, comme c’est le cas dans la plupart de mes sets.

Quels sont les artistes / labels que tu as sélectionnés et pourquoi ?

Je vais commencer par les evidences, Belaria avec son track Rest In B et OMZ de Tatie Dee, deux des artistes de Friendsome, mon label donc… Des titres très forts et qui me rendent très fier d’avoir de si gros talents dans ma team ! Ensuite à retenir il va y avoir par exemple Grand Master Flash avec son titre Scorpio pour la touch bien à l’ancienne, mais si moderne dans les sons.

J’aime très souvent intégrer des vieux classiques dans mes sets, comme une sorte d’hommage au précurseur de la musique électronique. Le titres d’après c’est un edit de Jamie XX par Smalltalk, ça c’est pour mon époque London, pour la petite histoire j’avais vu leur concert (The XX) qui était un de leur premier « gros » event, c’était dans le Rough Trade de Brick Lane, on était à peine 200 personnes c’était fou…

Toujours dans la vibe London, Archangel de Burial, un titre entre House et Dubstep qui a bien marqué une époque. Dans les trucs plus récent il y a deux titres du duo Ecossais Macka & Lowree que j’ai découvert récemment. J’adore comment il peuvent mixer House bien synthétique qui tape fort avec une vibe vachement plus disco… tout ce que j’aime en somme ! Je fini avec un track que j’ai sortie en free download au printemps, le seul track techno que j’ai produit de ma vie, c’était marrant à faire, surtout avec le thème choisi (rires). 

Quelles sont tes actualités à venir ? 

D’abord de grosses vacances (rires) elles sont bien méritées je crois, après une année très très chargée ! Sinon à titre personnel rien de bien précis à part des DJ sets comme toujours, mais à la rentrée ça va être grosse planification du futur proche et lointain du label (avec tout d’abord la sortie du premier EP de Tatie Dee à l’automne, dont il y a deux extraits dans le mix), des événelments Friendsome en pagaille jusqu’à l’hiver, en commençant par la Prairie du Canal le 10 Septembre, puis au Chapiteau à Marseille le 30 (je jouerai aux deux). Et aussi comme je le disais avant je vais commencer la production de mon premier album…

Suivez Michel D. sur Soundcloud, Facebook et Instagram.

Full tracklist :
1. Cascandy – Rammlen
2. Belaria – Rest In B
3. Grand Master Flash – Scorpio
4. Jamie XX – All Under One Roof (Smalltalk Edit)
5. Eva Ryu – Empty
6. Tatie Dee – Take Me Up (Mr G’s taken Dub)
7. Burial – Archangel (Boy-8-Bit Remix)
8. Macka & Lowree – Nothing Else
9. Nice Girl – Way With Fantasy
10. Lisene – Time 2 Bump (lol)
11. Macka & Lowree – Numb 2nite
12. Scruscru & Aman Po-Kaifu – Acid Salam
13. Psychedelic Budz – Faerie Stomp (Ludwig A.F.’s Haunted Mix)
14. Tatie Dee – OMZ
15. Daphni – Cherry
16. Michel D. – Ode à Manu