Photo à la une © Lily de la nuit 

Avant leur prochain Rex le samedi 14 janvier, le collectif et label autodidacte Figurative Records nous a livré 1h de ce qu’ils maîtrisent le mieux : une house solaire et jazzy ode aux origines de Chicago et à ses ramifications contemporaines. Du soleil en barre. 

À Paris, le collectif Figurative Records a fait preuve ces dernières années d’un sens du groove hors-pair. Derrière les platines, le trio de DJs a déjà joué et organisé dans des clubs emblématiques de la capitale comme le Badaboum, la Prairie du Canal, le YOYO – Palais de Tokyo, le Mazette ou encore le Rex Club, jusqu’à fédérer une communauté d’adeptes de la house pointue et solaire.

Côté productions, c’est en juin 2021 que Figurative s’était fait remarquer avec le banger italo taillé pour le club « COIT-19 », bande son de l’été toujours d’actualité un an après. Dans sa continuité, le collectif sortait « CLUB 50 » en autodidacte, un morceau 100% house et jazzy à consommer sur tous les dancefloors estivaux. Rencontre. 

Figurative Records, c’est qui ? 

Figurative Records a commencé il y a bien 6 ans à Montréal lorsque Matteo et Marco se sont rencontrés là-bas durant leurs études. À l’époque, il y avait des grosses scènes Techno et Hip Hop mais pas forcément House ni Disco. C’était un peu frustrant, alors on a commencé à mixer pour se faire kiffer nous, et surtout les copains. Quand on est rentrés en France, Alexandre nous a rejoint assez naturellement. On a (j’imagine) un peu le “parcours classique d’un collectif”.

Figurative Records

On a commencé à jouer dans des petits clubs puis petit à petit les programmateurs nous ont fait confiance dans des lieux plus gros et iconiques. On prend notre temps, c’est cool, on ne veut pas sauter les étapes. On a eu la chance de faire une Fête de la Musique qui a plutôt bien marché il y a deux ans avec les copains d’Amsem, on a eu un petit coup de projecteur et on en a profité pour sortir notre premier morceau qui a eu un bon accueil.

Dans quel mood étiez-vous en enregistrant ce podcast ?

La France venait de gagner contre le Maroc, donc la vibe était plutôt positive. Les bières du match nous ont donné l’envie de faire un set un peu dansant. On a branché notre DJR 400 qui ne nous quitte plus et on s’est laissés porter par l’envie de danser. Le disco disparaît de plus en plus dans nos sets, on se concentre aujourd’hui sur des choses plus House et ça se ressent. On remet aussi le vinyle au centre de nos sets, la table de mixe DJR reste niquel pour ça, et pour la façon dont on a envie de mixer.

Quel serait le moment idéal pour l’écouter ?

À n’importe quel moment, du moment que vous êtes entourés des gens que vous aimez pour boire un coup et faire la fête !

Quels sont les artistes / labels sélectionnés et pourquoi ?

Il y a toujours un petit Chez Damier qui traîne dans nos sets. Un track d’Eternal Love qui vient de sortir qui est assez deep et qui marche assez bien pour “casser” un peu et repartir sur des sons plus différents. Il y a du Natural Rhythm aussi, c’est un duo de producteur de Californie dans lequel on se replonge pas mal en ce moment. Ils ont tout un catalogue musical hyper éclectique qui mêle parfois une vibe assez jazz tout en gardant un esprit house.

Quelles sont vos autres actualités à venir ?

Pas mal d’actualités à venir. On va sortir un peu de Paris donc on est vraiment contents à ce niveau là. Après, la plus importante serait évidemment notre troisième soirée au Rex Club le samedi 14 janvier. On ramène Eternal Love, un duo Italien qui sont trop rares à Paris donc on est vachement fiers de pouvoir proposer ça. C’est des gros sélectionneurs qui montent assez bien en ce moment sur une scène que l’on apprécie beaucoup. Pour pimenter tout ça, on a aussi invité le trio Pitaya Soundsystem qui partage sans aucun doute avec nous une vision de la fête assez libre et folle.

Tracklist :

Olivia – I Need Love (A Deep Need For Love Mix)
Dj Kemit Carl McIntosh · Kai Alce – Digital Love (Remix)
Rosie Gaines – Closer Than Close (Mentor Original Mix)
Natural Rhythm – Fundamental
Eternal Love – Flotamos
Kariya – Let Me Love You for Tonight (House Club Version)
Rhythm of Paradise – Open Your Mind
Outdance – Reality 4 A.M. Mix
Mike Dunn, QX-1, A Black Girl Named Sally – Say You Love Me (MD’s ClubMixx)
Jammin The House Gerald – U feel
Bliss Inc. – Outer Limits
Chez Damier – Close (Derrick Carter Mix)
Massimiliano Pagliara – Snap Out