Black Spuma, duo composé de l’allemand Lauer et de l’italien Fabrizio Mammerella, livre un podcast détonnant entre proto techno 90’s, new beat moderne et italo-wave. Une sélection digne de ces deux grands diggers, à retrouver le 12 mai prochain aux platines du Badaboum avec l’équipe du collectif Minitel

Créé en 2019 par Julien et Franck, le média MINITEL s’est spécialisé dans l’indie dance, l’italo disco, la new beat et la new wave. Un courant en plein renouveau que traduit le plateau artistique de leur prochain événement au Badaboum, qui accueillera l’explosif duo Black Spuma, mais aussi Endrik Schroeder, pilier dans la naissance de la scène électronique grenobloise. À ne pas rater pour tous les amoureux de sonorités rétro et futuriste. 

Présentez-vous et votre parcours musical / de DJ en quelques lignes. 

Lauer a commencé à jouer de la musique en tant que batteur dans des groupes punk très jeune, tandis que Mammarella, bien qu’il produise depuis près de 20 ans maintenant, a toujours été plus un DJ qu’un musicien qualifié. Nous aimons tous deux toutes sortes de musique électronique, de la techno à l’italo, en passant par la new wave, l’industriel et un peu de house.

Dans quel mood étiez-vous lorsque vous avez enregistré ce podcast ?

« Oh nan, encore un autre podcast à faire ! Mais bon, tu ne peux pas dire non à tes amis, c’est mauvais pour le karma, non ? »

Quel serait le moment idéal pour l’écouter ?

À tout moment, le matin pour faire le plein d’énergie ou le soir si vous ne voulez pas dormir tout de suite.

Quels sont les artistes / labels avez-vous sélectionnés et pourquoi ?

Nous voulions décrire ce que l’on peut attendre d’un set de Black Spuma dans un club. Il s’agit de musiques, anciennes et à venir, composées par des amis ou des producteurs légendaires du passé. C’est un mélange de proto techno de 1990, de new beat moderne, d’italo-wave et de deux remixes à venir, l’un de Lauer et l’autre de Mammarella.

Black Spuma

Quelles sont les origines de votre projet « Black Spuma »?

Fabrizio a fait un remix pour Brontosaurus Records vers 2006. Ensuite, nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises, en jouant dans les soirées des uns et des autres à Francfort et Pescara. Nous avons également enregistré un remix pour Supersoul Recordings sous le nom de Filiberto Marmelade en 2008. Après cela, nous nous sommes perdus de vue pendant un certain temps et nous nous sommes finalement retrouvés pour former Black Spuma pour un 12″ sur International Feel

Quelles lignes artistiques voulez-vous prendre ensemble ? ©

Nous n’avons jamais eu de concept ou de plan pour ce projet. Le résultat est juste ce que nous arrivons à mettre ensemble dans le studio entre deux repas.

Vous travaillez en ce moment sur un album, est-ce que vous pouvez nous en dire un peu plus ? 

Mammarella a eu l’idée après avoir terminé notre dernier 12″ pour LARJ. Il est donc venu quelques jours et on a enregistré quelques ébauches. Il y aura 9 ou 10 pistes, qui seront, nous l’espérons, bientôt terminées.

Quels sont vos projets, actualités à venir ? 

Lauer : 12″ pour Public Release, un Mini LP pour Running Back et une reprise d’un vieux classique UK house pour Emotional Especial avec Dena… plus des remixes…

Mammarella : Un LP avec Rodion enregistré dans un musée italien de vieux synthés, un EP avec Bottin sous le nom de EYE-BM, un EP solo sur Le Temps Perdu et des tonnes de remixes.

Suivez les actualités de Black Spuma sur Soundcloud et Facebook.

English Version

Introduce yourselves and your musical / DJ background. 

Lauer started playing music as a drummer in punk bands at a very young age while Mammarella, despite producing since almost 20 years now, has always been more of a DJ than a trained musician. We both like all kinds of electronic music from techno to italo, new wave, industrial and some house music.

What mood were you in when you recorded this podcast?

“Oh shit, not another podcast to make! But you can’t say no to friends, it’s bad karma, right?”

What would be the best time to listen to it?

Anytime, in the morning to get some proper energy or at night if you don’t want to sleep right after. 

 Which artists / labels did you select and why ? 

We wanted to describe what to expect from a Black Spuma set in a club. It’s new, old and forthcoming music from friends and legendary producers from the past. It’s a mix of 1990 proto techno, modern new beat, electronic italo-wave and two coming soon remixes one by Lauer and one by Mammarella.

Questions about Black Spuma project 

What are the origins of your « Black Spuma » project?

Fabrizio did a remix for Brontosaurus Records around 2006. Then we met a couple of times, playing at each others parties in Frankfurt and Pescara. We also recorded a remix for Supersoul Recordings as Filiberto Marmelade in 2008. After that we lost touch for a bit and finally got back together to form Back Spuma for a few 12“ on International Feel…

What direction/artistic line do you want to take?

We never had any concept or plan for the project. The outcome is just whatever we manage to put together in the studio in between meals.

You are currently working on an album, can you tell us a little more about it? 

Mammarella had the idea after finishing our last 12“ for LARJ. So he came over for a few days and recorded some sketches. There will be 9 or 10 tracks, which will hopefully be finished soon(ish).

What are your others upcoming projects?

Lauer: 12“ for Public Release, a Mini LP for Running Back and a cover of an old UK house classic for Emotional Especial with Dena… plus remixes…

Mammarella: An LP with Rodion recorded in an Italian old synth museum, an EP with Bottin under the name EYE-BM, a solo EP on Le Temps Perdu and tons of remixes.

Follow Black Spuma on Soundcloud & Facebook.