Amis danseurs du Grand Est, le Live vous accueillera dans son cadre bucolique dès l’automne.

Si la reprise d’une partie de l’activité culturelle est espérée pour la fin du mois de mai, les clubs attendent eux toujours sagement dans l’ombre. Alors, à l’heure où nous imiterons nos voisins anglais, le Grand Est comptera une adresse en plus à son annuaire. Au beau milieu de la campagne et du Parc naturel régional de Lorraine, le Live s’apprête à vrombir.

Installé dans un ancien hangar industriel, ce complexe de 900 m² fait saliver. Et pour cause, le club est entouré de champs à perte de vue. Sur la commune de Vigneulles-lès-Hattonchâtel (55210), en bordure de la D901, le Live trône, accoudé à son parking de deux hectares.

Au service de la scène locale

Deux amis de la région sont à l’origine du projet. Valentin Maucourt et Mathieu Brisse avaient la volonté de réhabiliter une ancienne discothèque pour en faire un club et c’est chose faite, puisque le Live était dans les années 80 une boîte de nuit généralistes où fêtards de tout âge venaient danser.

Interrogés par nos confrères de Trax, les jeunes hommes misent sur la scène locale pour enflammer leur dance-floor flambant neuf :

« Aujourd’hui, on a envie de miser sur une multi-résidence, composé de 3 jeunes DJs locaux (Tony War, DJ Dr3amix, Boris Braun) évoluant sous des influences électroniques différentes. Le but, c’est d’imposer une véritable identité musicale locale. »

Sans pour autant dévoiler le line-up, l’équipe du Live a déjà commencé à communiquer sur son week-end de pendaison de crémaillère prévue à l’automne prochain. La Metz est dite, le Grand Est va vibrer.

Suivez toute l’actualité du Live sur leur page Facebook.