À Nanterre, La Ferme du Bonheur, privée de ses fêtes cet été, va organiser sa « Ferme 2.0 » du 8 au 12 juin. 5 artistes viendront mixer et jouer live dans 5 décors différents du lieu, et retransmis en direct. Une plateforme de dons est également mise en place. 

Si vous ne connaissez pas La Ferme du Bonheur, c’est que vous n’avez pas encore participé à l’une des meilleurs fêtes de Paris. Une fois par mois de mars à octobre, plus de 1000 fêtards se réunissent dans ce havre de paix niché derrière la gare de Nanterre Université et transformé en temple du bonheur électronique à ciel ouvert, et pour cause : chaque édition est bien souvent sold out 15 minutes après l’annonce d’une nouvelle date, recette d’un succès rare. « Aller à la Ferme le samedi », c’est un peu le Graal. 

Mais face à la crise sanitaire, toute la saison a été contrainte d’être reportée. Alors pour imaginer une « Ferme 2.0 », des livestreams auront lieu du lundi 8 au vendredi 12 juin, tous les jours de 14h à 15h, directement dans l’enceinte de La Ferme du Bonheur. Au programme, se relaieront Cheb Gero, La Mamie’sMalouane en live, Mézigue et Soyoon

Côté visuel, l’équipe d’organisation n’a pas lésiné sur les moyens : à leur arrivée, les artistes tireront au sort l’endroit où ils joueront, parmi 5 décors et endroits différents du lieu. « Roger [Des Près, le fondateur de La Ferme] est metteur en scène, on va imaginer ensemble des plans et scénarios un peu loufoques.» Pour la production, c’est l’équipe d’Absolt, spécialiste des prises de vue à Paris et notamment des reportages et aftermovies, qui achèvera de rendre ces lives essentiels. 

Une plateforme de dons pour assurer sa survie

Depuis 2011, c’est la première fois que La Ferme du Bonheur n’accueillera pas de fêtes pendant la saison estivale. Un temps de calme pour ses résidents à l’année (cultures et animaux), mais aussi une rentrée d’argent non-négligeable coupée court par la crise sanitaire. 

Une plateforme libre de dons est d’ores et déjà mise en place et sera relayée pendant les lives, pour réaliser travaux de rénovation et assurer sa survie pendant l’été. Au programme : « pavage des allées de la Ferme, construction d’une nouvelle issue de secours, réfection des tables et des chaises, rénovation des pissotières (miam!), terrassement de la grande allée, création d’une fontaine, aménagements du Champ de la Garde… Et bien sûr nourrir les animaux, les bébés oies, poules… et les petits cochons!!!»

Retrouvez toutes les informations sur l’événement Facebook