Photo à la une © Gwendal Le Flem

Du 14 au 16 octobre prochains, le MaMA Convention va de nouveau s’installer à Paris, dans tout le quartier de Pigalle. Cette édition spéciale dédiée à la réflexion autour de l’impact de la pandémie sur les musiques actuelles rassemblera près de 130 concerts et 150 conférences. 

« MaMA accompagne depuis plus de dix ans maintenant la perpétuelle mutation de cet écosystème que représente la filière des musiques actuelles dans toute(s) sa/ses diversité(s) et il n’est pas question, à ce stade, d’imaginer une rentrée sans cet événement fédérateur, plus que jamais indispensable.« , sonne le communiqué. 

Pour sa 11ème édition, le festival et convention MaMA aura bien lieu dans le 18ème arrondissement du 14 au 16 octobre prochains, dans plusieurs lieux dont le Trianon, l’Elysée Montmartre, La Cigale, La Boule Noire, le Bus Palladium, ou encore le Bar à Bulles de La Machine du Moulin Rouge. 

Côté festival, plus de 130 concerts seront à l’affiche et valoriseront la scène française et européenne, via une programmation éclectique entre électro, rock, pop, folk ou encore rap. Les musiques électroniques seront notamment représentées par les duos mi-électronique mi-analogique Ko Shin Moon et Nova Materia, la londonienne Sherelle qui promet un set renversant entre bass music et footwork, mais aussi رGlitter٥٥ , Zaltan, Michel ou encore Vazy Julie du collectif marseillais Metaphore.  

Côté convention, près de 150 conférences, débats, ateliers
et rencontres diverses seront proposés aux professionnel.le.s de l’industrie musicale, en mettant l’accent sur le bilan et les conséquences de la pandémie mais aussi des perspectives d’avenir et du
«monde d’après». Le programme complet de cette édition spéciale sera dévoilé tout au long de l’été. 

Retrouvez toutes les informations sur les événements Facebook du festival et de la convention.