L’un des plus grands fers de lance de l’écurie D.KO Records élit domicile au Rex Club. Dès ce samedi, Mad Rey composera le plateau de ses résidences « Never Personal« , et invite notamment la légende de Détroit DJ Bone à l’inaugurer entre house, disco, funk et autres réjouissances sonores. 

Depuis quelques années, Mad Rey s’est largement installé sur la scène house française pour en devenir l’un de ses fers de lance les plus actifs. En 2012, il co-fonde sa maison d’édition et label Red Lebanese avant d’être propulsé au titre de référence en sortant en 2014 son EP Quartier Sex sur son label de cœur, D.KO Records. Depuis, les sorties s’enchaînent et ses sets aux confins de la house, du hip-hop et du jazz séduisent les plus grands passionnés du genre. 

Cette année, après avoir écumé les clubs et festivals français et internationaux, Mad Rey se lance dans une nouvelle aventure en créant ses résidences « Never Personal » dans le mythique Rex Club, boulevard Poissonnière. Dans la lignée de son confrère Folamour qui lançait lui aussi ses rendez-vous il y a quelques semaines, Mad Rey entend y inviter les artistes qui lui ressemblent et qui sont chers à son esthétique musicale.

Pour la première qui aura lieu ce samedi 2 février, le parisien invitera DJ Bone, la légende obscure de Détroit aux 20 ans de carrière qui livrera pour l’occasion un set rare entre disco et house que vous auriez tort de manquer. À ses côtés, Mad Rey passera évidemment derrière les platines, sans compter un autre représentant phare de D.KO Records, Flabaire, et puis la franco-chilienne Léon Ruiz. En 2019, les nuits parisiennes risquent bien se vibrer au rythme de ces nouvelles réunions sous le signe de la house. 

Plus d’infos sur l’événement Facebook, et vos préventes sur la billetterie en ligne