Si les grands rassemblements avaient été vivement déconseillés voire interdits il y a quelques mois lors du pic de la crise sanitaire, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de publier un nouveau communiqué en faveur du redémarrage des festivals et autres grands rassemblements, et les nouvelles sont plutôt bonnes.

Le 19 mars 2020, l’OMS avait recommandé l’arrêt total des grands rassemblements, mettant en pause l’activité des festivals, concerts et autres regroupements culturels pour plusieurs mois. Cette semaine, un nouveau document a été publié, présentant de nouvelles recommandations et conseils pour les gouvernements, les autorités sanitaires et les organisateurs d’événements, afin de respecter la maîtrise des risques de transmission pour le redémarrage des rassemblements « de masse », qu’ils soient culturels, sportifs, musicaux, religieux, etc.

L’OMS a donc donné son feu vert pour les grands rassemblements, qui peuvent désormais être organisés dans le respect strict des réglementations sanitaires. Parmi les nombreuses recommandations, les organisateurs devront privilégier les événements en extérieur, revoir leur capacité d’accueil à la baisse, réguler les flux, assurer la distanciation sociale et veiller au respect des gestes barrières. 

« Les rassemblements de masse ont des implications politiques, culturelles, sociales et économiques importantes« , détaille l’OMS dans son communiqué. « Les autorités doivent évaluer l’importance d’un événement et considérer l’option de le tenir, à condition que tous les risques de santé soient atténués et traités. »

Reste à attendre ce redémarrage et à croiser les doigts pour que le secteur culturel puisse enfin respirer. En France, sont notamment prévus le Marvellous Island et l’Elektrik Park aux abords de Paris en septembre, ou encore le Positiv Festival au théâtre antique d’Orange également début septembre. 

Retrouvez le communiqué de l’OMS (en anglais) avec le détails des recommandations à suivre sur ce lien.