Nouveau repère du vinyle à Lille. Ouvert il y a un peu plus d’un mois, le disquaire Bohème Records s’est installé au 21 rue Léon Gambetta dans une décoration minimaliste et industrielle propice au digging intimiste.

Les 1200 vinyles dans les bacs regroupent une sélection variée autour des musiques électroniques et ambient, mais aussi du reggae, du dub ou encore du jazz contemporain, conçu comme un repère pour les diggers locaux, collectifs, DJs, sélecteurs, samplers et mélomanes « qui gravitent autour de l’art et des musiques électroniques mais aussi des genres nouveaux ou oubliés avec des albums du monde entier. »

« La boutique de diggers est un premier palier d’un projet plus consistant qui est de basculer sur de l’événementiel en embarquant toute cette communauté en concerts.« , explique Maxime Carpentier, son fondateur. « Avec les restrictions sanitaires, je vais me concentrer sur le développement de la boutique et de la collection en tentant de l’inscrire dans un lieu de socialisation et d‘ouverture au monde pour les locaux. »

Comme tous les disquaires considérés comme « commerces non-essentiels », Bohème Records reste ouvert pendant le confinement du mardi au samedi de 11h à 19h. 

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook et le compte Instagram de Bohème Records.