Photo à la une © Rod Maurice 

Depuis plus de 20 ans, Les Femmes S’en Mêlent (LFSM) dédient leurs line-up à la scène musicale féminine indépendante. Alors que la 22ème édition du festival aura lieu au printemps, le Trabendo accueille leur prochain événement jeudi 29 novembre et donne carte blanche sur la programmation à Irène Dresel, l’un des coups de cœur techno live de ces derniers mois.

À l’heure où les artistes féminines sont plus que jamais sur le devant de la scène, les événements LFSM ont sûrement été parmi ses premiers précurseurs en France. Le 8 mars 1997, journée internationale des droits des femmes, leur première soirée pariait déjà sur un line-up 100% féminin, exigeant, militant et défricheur, et n’a depuis cesser de créer des « espaces de rencontres artistiques, de créations et de cartes blanches, où la diversité, la curiosité, les coups de coeur et les découvertes » sont mises à l’honneur. Et outre leur festival de trois jours annuel, de nombreux concerts et événements clubs ont régulièrement lieu à Paris et en province, avec le pari de réunir à chaque fois un juste milieu entre têtes d’affiches internationales et belles découvertes innovantes.

Jeudi 29 novembre, c’est dans la salle emblématique du Trabendo à Paris, que le prochain événement aura lieu. De 19h à 23h, LFSM donne en effet carte blanche à Irène Dresel, cette artiste complète qui séduit les foules grâce à sa techno hypnotique et délivrée en live. D’abord photographe et artiste formée par les Beaux-Arts et les Gobelins, sa performance mêle BPM sportifs et mélodies cristallines, toujours accompagnée de sa flûtiste et de son percussionniste sur scène. Son point fort qui en fait tout le charme : un décor de fleurs réchauffant qui contrecarre la sobriété habituelle de la techno.

Pour l’accompagner, Irène Dresel a choisit de faire confiance à l’électro-pop mélodique de Maud Geffray, aussi connue pour son éternel duo Scratch Massive avec Sébastien Chenut, dont le troisième album Garden Of Love est récemment sorti. Autre voix percutante, celle de Fishbach qui viendra cette fois-ci délivrer un set, et puis Sarah-Louise Barbett aka Musique Chienne, l’artiste dont les productions oscillent entre expérimentations électroniques et textes faussement naifs dédiés à sa passion pour les chiens, en témoigne son dernier album, La Maison de Billy. On note également la venue exceptionnelle de Brigitte Fontaine, qui viendra épauler ce trio d’artistes avec son expertise des concerts.

Retrouvez toutes les infos sur l’événement Facebook, et reportez-vous dès maintenant sur la billetterie en ligne pour vos préventes.

Jeu concours Dure Vie