Depuis 20 ans, Astropolis est l’événement incontournable pour les passionnés de musiques électroniques bretons et d’ailleurs. Du 26 janvier au 12 février, le festival va déployer une programmation riche et transversale dans plusieurs lieux culturels de Brest, entre DJ sets, concerts, ateliers et rencontres. 

Cap à l’Ouest, l’édition hivernale d’Astropolis fait son grand retour ! Autour des musiques électroniques, ce rendez-vous du Finistère, devenu incontournable à l’échelle nationale, mobilisera du 26 janvier au 12 février d’innombrables lieux aux quatre coins de la ville de Brest. Petit tour d’horizon d’une quinzaine bouillonnante à venir. 

Répartis sur plusieurs dates, artistes incontournables du paysage électronique européen croiseront en coulisses l’avant-garde française. Des artistes incontournables du paysage électronique européen comme Jennifer Cardini et Damon Jee, Mano Le Tough, SPFDJ, Lena Willikens, 999999999, Sherelle, aux artistes français.es d’avant-garde comme Flore et Malcolm, mais aussi des lives shows rares, audio-visuels et scéniques comme Coucou Chloe, Louisahh, Fabrizio Rat et Blutch, le festival mettra aussi en avant les artistes breton.ne.s comme Too Smooth Christ, Ringard, Fasme ou encore La Singerie. 

Joliment construit autour de 5 jours de concerts, soirées, marché de vinyles, rencontres, expos et masterclasses entre le 2 et le 6 février, Astropolis étend ses festivités, à cheval entre les deux premiers mois de l’année.  

Concerts gratuits, vinyle market, projections, ateliers et Astroboum pour les kids

Autour d’ateliers pour les plus jeunes, notamment d’interventions dans plusieurs établissements scolaires de différents niveaux, Astropolis ne laissera personne de côté. Ce programme nommé Quartier d’hiver planchera entre autre sur la fabrication d’instruments avec Chloé Malaise et Loïc Comment. En partenariat avec l’éminente salle de spectacle de la ville La Carène, Le Cool Bus arpentera aussi le mardi 8 février (et jusqu’à la fin du festival) « les quartiers prioritaires de Brest et de son centre-ville » avec l’objectif d’initier les jeunes brestois.es à la pratique musicale et d’impulser des rencontres avec les artistes.

D’un ciné-concert à la faculté de Droit réservé aux étudiants le 11 février en passant par des initiations Ableton gratuites et réservées aux femmes, personnes trans, non-binaires et intersexes le samedi 5, la nébuleuse Astropolis impliquera un grand nombre d’acteurs culturelles de la ville. Autre moment fort de cette édition, Consentis animera une discussion gratuite et ouverte à tous.te.s le 5 février autour des violences faites en milieu festif. Pendant deux heures, cette intervention proposera « un maillage de techniques pour prévenir les agressions ou comment agir en cas d’agression et quel comportement adopter avec la personne malveillante et comment mettre en sécurité la victime ou documenter une agression« .

Plus qu’un rendez-vous incontournable, Astropolis propose un panel exhaustif de tout ce que la musique électronique a à offrir. Exclusivement sur Shotgun, la billetterie est d’ores et déjà disponible ici. Longue vie !

Suivez toute l’actualité d’Astropolis sur Instagram, Facebook et sur le lien officiel de l’évènement.