Photo à la une © Gaetan Clément

Le club le plus connu de Lyon réserve une année très riche avec une programmation diverse entre résidences, carte blanche aux collectifs et artistes reconnus de la scène française et internationale. 

Depuis 2013, Le Sucre trône fièrement sur le rooftop du bâtiment industriel historique de La Sucrière, au cœur du quartier Confluence. Piloté par Arty Farty, l’équipe derrière le festival Nuits Sonores, le club s’est depuis largement construit un statut de référence sur la scène club en France et en Europe, avec plus de 220 événements par an. « La programmation du Sucre reflète une recherche permanente de diversité et d’exigence, avec une volonté ferme de ne s’enfermer dans aucune case. », explique l’équipe du Sucre. « Son ADN artistique recouvre donc un panorama le plus large possible des musiques électroniques, actuelles, aussi bien populaires qu’expérimentales, qu’elles soient émergentes ou installées. »

Résidences 

Sur son système son Meyer conçu sur-mesure, le club construira cette année sa direction artistique en co-programmation avec des artistes et des collectifs. « Certain·es sont des figures historiques, d’autres des innovateur·rices de leur courant, tous·tes s’inscrivent dans une démarche artistique qui fait écho à nos valeurs et avec laquelle nous souhaitons inscrire une relation durable. », poursuit le communiqué.

Crédit © Gaetan Clément

Comptez donc Anetha, le collectif Camion Bazar, Cornelius Doctor, Flore et LB aka Labat, Mézigue, Pablo Valentino et Umwelt, et les collectifs Artjacking, Furie, Garçon Sauvage, Jamais le mardi, Shouka, TFIF events et 69 Degrés. Côté talents émergents, Le Sucre mettra en avant 8 artistes de la scène lyonnaise ou régionale, avec Alex Autajon, Bernadette, Hyas, LISA, Perrine, Tauceti, Vel et Warum. 

Nouveaux formats 

Chaque semaine, Le Sucre offrira une grille de programmation dense, « fruit de l’expérience passée et se déroule selon une rythmique qui a fait ses preuves, avec des formats adaptés autant aux habitudes du public qu’à nos propres exigences artistiques. »

Le vendredi sera dédié aux artistes défricheurs et aventureux, avec des éditions dédiées à la scène locale et à l’émergence française ou internationale. Les soirées du samedi sera le terrain de jeu des collectifs, quand le dimanche sera confié à des artistes majeurs de la scène actuelle avec les S Society, soirées incontournables du rooftop depuis plusieurs années. Le lieu accueillera aussi des concerts en premières parties de soirées. 

Toutes les informations et prochains événements sont à retrouver sur le site internet du Sucre, et voici la programmation de réouverture ci-dessous.