Photo à la une © D.R.

Prévue du 1er au 4 juillet, l’édition 2021 du festival Eurockéennes de Belfort est annulé.

Pour la deuxième année consécutive, les Eurockéennes de Belfort n’auront pas lieu. Le festival, qui devait se tenir du 1er au 4 juillet sur la presqu’île du Malsaucy, près de Belfort en France, a annoncé son annulation ce vendredi 2 avril en raison des conditions sanitaires imposées par la Covid-19 et le fonds de soutien insuffisant. 

Fin février, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot avait annoncé des conditions pour la tenue des festivals cet été, avec une jauge de 5000 personnes maximum en plein air et assis – que les organisateurs ne se voyaient pas pouvoir tenir. Chaque année, le festival accueille en effet plus de 130 000 festivaliers sur quatre jours, « un carcan difficile à tenir » en 2021 selon son directeur, Jean-Paul Roland.« 

« L’esprit d’un festival qui est d’abord un lieu d’interaction. Nous sommes les sacrifiés du message lancé par le président de la République. Ce message qui est envoyé, c’est de dire à la jeunesse : cet été, le rendez-vous que vous attendez n’aura pas lieu« , a-t-il déclaré. 

Côté musiques électroniques, le festival devait accueillir entre autres cette année Paul Kalkbrenner, Meute, Marc Rebillet, Paula Temple, Jennifer Cardini, Sama’, ليثر Glitter ٥٥ ou encore DJ Snake, aux côtés d’autres artistes et groupes comme Massive Attack, Muse, Foals ou Dionysos. 

L’annulation fait aussi suite à un sondage adressé au public du festival début mars, où 72% des festivaliers (sur plus de 21 000 réponses) avait rejeté l’idée d’assister à l’événement en configuration assise. 

L’été s’annonce aussi compliqué pour de nombreux festivals, dont la liste d’annulations s’allonge chaque jour. Le Main Square, Lollapalooza, le Hellfest ou encore Solidays avaient eux aussi annoncé le report de leurs éditions en 2022 plus tôt dans l’année.