Berlin continue de montrer l’exemple. Face à la crise sanitaire, la ville aurait soutenu de nombreux clubs et salles de concerts avec une enveloppe de plus de 80 000€ versée à chaque entité. 

Selon le rapport publié ce week-end par le quotidien allemand Tagesspiegel, la ville de Berlin aurait annoncé une subvention moyenne de 81 429 euros à 46 clubs et salles de concerts tous acteurs de la vie nocturne (dont 38 en ont déjà bénéficié).

Le journal détaille notamment ces chiffres grâce à Georg Kössler, un élu des Verts qui s’est entretenu avec le Parlement local. « Nous devons nous assurer que ces clubs ne sombrent pas car ils sont une partie importante de Berlin et font partie des secteurs qui sont les plus touchés par la crise du coronavirus« , a-t-il déclaré.

En tout, près de 46 clubs, festivals et salles de concerts en auraient bénéficié, dont le Tresor, le Kater Club ou encore ://About Blank. « Je veux que les gens puissent danser et faire la fête quand le temps du coronavirus sera révolu. Pour cela, nos clubs doivent survivre. », poursuit-il. 

En Allemagne, les clubs et salles de concert sont toujours fermés depuis le 14 mars. En avril dernier, Gerald Haug, le président de l’Académie des Sciences, avait préconisé que ces derniers ne devraient pas rouvrir avant l’automne 2021. Aujourd’hui, malgré un assouplissement des restrictions sanitaires dans la ville, aucune date officielle de réouverture n’a été communiquée. 

Retrouvez l’article (en allemand) sur ce lien