Alors c’est vrai, on ne parle jamais de Kanye West. Mais lorsque la nouvelle tombe que le rappeur, après son nouvel album « Jesus Is King », ne fera « plus que du gospel », la nouvelle peut être bonne. 

La semaine dernière, le célèbre rappeur américain Kanye West a organisé une série d’événements surprises aux États-Unis, dont un service du dimanche dans le Queens, à New York, et plusieurs soirées d’écoute d’albums à Chicago et Washington. Ces soirées, nommées « Jésus Est Roi » (Jesus Is King : A Kanye West Experience), nom de son prochain album, ont été l’occasion d’une annonce : Kanye West ne fera plus de la musique profane, mais « uniquement du gospel ». 

L’album sera composé de 10 titres, et devrait sortir d’une heure à l’autre sur les plateformes d’écoute. Selon le magazine Billboard, le chanteur et rappeur aurait déclaré « J’ai appris à connaître la vérité et la joie de Jésus. Cet album est une expression du gospel.« 

On se souvient d’une vidéo de lui il y a un mois, où il performait en « jouant » de la house à Chicago. À quand une reconversion à la Robert Hood ou une bombe gospel house à la Clifton King ? 

Tout ceci est à prendre au second degré.