Photo à la une © D.R.

À deux pas du quartier des Halles, en plein cœur de Paris, le club Jean-Louis La Nuit fait peau neuve. Dès le mercredi 18 septembre, cet espace de 600m2, entre concept store de mode et club de pointe, accueillera des sessions d’écoute et des événements électroniques sur son système-son dernier cri qui va ravir les fêtards et diggers pointilleux. 

Depuis février dernier, Jean-Louis La Nuit s’est installé dans le 1er arrondissement de Paris entre club, galerie et concept store de mode. Cet été, des travaux de rénovation ont eu lieu pour insonoriser tout le lieu, et notamment rénover le système-son afin de le transformer en club de pointe.

De quoi ravir les fêtards en quête de nouveau lieu pour danser le week-end, mais pas seulement, puisque dès le mercredi 18 septembre, l’établissement accueillera des sessions d’écoute en semaine « pour les collectionneurs monomaniaques et fidèles de disques vinyles« . « Il n’y a aucune compression numérique, le son est restitué analogiquement dans sa totalité. Impossible de perdre le moindre coup de triangle dans une symphonie.« , explique Damien, le directeur de Jean Louis La Nuit. Ce système son dernier cri au design retro futuriste et à la diffusion impeccable est un Harmony 5001, créé dans les années 80 par les français AESD, bijou des studios comme celui de Queen, et remis au goût du jour. « Ce que vous pensiez être votre musique devient une histoire nouvelle, nous allons offrir aux parisiens une culture de la haute-fidélité« , poursuit-il. 

Système son Harmony 5001

Chaque soir de 18h à 23h, les soirées d’écoute et apéros sont dessinées par Gabriel du label D.KO Records à la programmation, et recevra de nombreux artistes comme Leo PolHugo LX, Zaltan (Antinote), Flabaire, OCB de Casa Voyager, Sonarium, Panafrican, Victor Kiswell, Favorite Recordings, et même des écoutes spéciales disquaires avec entre autres les fondateurs de Heartbeat Records, Betino’s, Superfly ou Syncrophone.

L’inauguration aura lieu ce 18 septembre avec Mézigue, qui y présentera ses disques rares de 18h à 22h, pour ceux qui souhaiteraient profiter d’un temps d’échange avec l’homme masqué. Le club ouvrira ensuite avec Jim Irie (du collectif Discomatin), Paul Cut et Mud Deep aux platines. 

Retrouvez la programmation complète sur la page Facebook de Jean Louis La Nuit, et le lien du premier événement avec Mézigue ici