UVB, c’est le pseudonyme adopté par le DJ et producteur français Sébastien Michel. L’inspiration lui vient de l’obscurité et de la froideur hivernale qui régnaient dans les rues de Berlin lors de son premier séjour dans la ville. Néanmoins conquis, il s’installe pour y vivre.

À Berlin, sa carrière prend un véritable tournant. Il réalise un DJ set mythique au Trésor en 2014, constitué de ses prods uniquement, et il mixe au Berghain en 2015. Ses LPs « Life » et « Second Life », sortis sur le label MORD en 2015, sont soutenus par des grandes figures de la techno telles que Marcel Dettman, Surgeon ou encore Tommy Four Seven.

Actuellement en tournée aux quatre coins du monde, il a récemment lancé son propre label intitulé « Body Theory ». C’est à l’occasion de son passage pour la soirée Particules à Lyon que nous avons eu la chance de lui poser quelques questions. 

Tu as découvert la musique électronique aux alentours de 2007-2008, mais qu’est ce qui t’as décidé à te consacrer à la techno ?

Le côté spontané, le fait que ce soit une musique à la fois pour le corps et l’esprit, qui te prend comme jamais rien ne t’a jamais pris…

Tu produisais beaucoup à une certaine époque, est-ce que tu produis toujours autant aujourd’hui ?

Tous les jours que Dieu fait.

Tu dis vouloir sortir des tracks orientés club dans ton label « Body Theory », c’est quoi pour toi un bon track club ?

Un track qui, déjà quand tu l’écoutes chez toi sur tes enceintes d’ordi pourries, te donne envie de bouger comme si tu étais dans le meilleur club du monde.

Pour toi, un track c’est avant tout un feeling. Est-ce que tu as toujours ce feeling en produisant des tracks axés club ?

Ce feeling est l’étape obligatoire pour que je joue et release de la musique sous « UVB ». Donc j’imagine que la réponse est oui.

Tu dis avoir construit une « histoire » dans ton dernier LP « Life », tu peux nous la raconter ?

C’est l’histoire d’un mec qui en chie et qui en lisant un livre se redécouvre jusqu’à la renaissance (cf le dernier track de l’album). Le titre du livre pour ceux qui en chient : le pouvoir du moment présent.

C’est quoi la patte UVB ?

Sous UVB, je fais ce que j’aimerais entendre plus souvent dans les clubs. Des morceaux autant pour le corps que l’esprit, en restant dans un certain registre, mais en essayant de mélanger mes influences. J’imagine que le résultat est la patte UVB.

Tu vis à Berlin actuellement, qu’est-ce qui t’y plaît ?

Il fait froid, c’est froid, comme la techno… et tu rencontres des gens qui sont comme toi (froids) du coup c’est cool !

Ta meilleure soirée ?

Le soir de mes 20 ans, je recevais ma 909.

Quels artistes techno t’inspirent ?

Tous ceux qui ne font pas de compromis !

Des petits nouveaux qui te surprennent sur la scène techno française ?

Pas encore « sur la scène » mais toujours surprenant… mes potes de Marseille (ils se reconnaitront et vous les reconnaitrez quand il vont débarquer)

Le slogan de Dure Vie est «la vie est dure, on vous l’adoucit ». Qu’est ce qui rend la vie plus douce pour toi ?

Ma chère et tendre !

Merci à Particules et à Sébatien pour avoir pris le temps de répondre à nos questions !

UVB : FACEBOOK / SOUNDCLOUD/ RA / DISCOGS

PARTICULES : FACEBOOK