Le co-fondateur du collectif 7 Records, SODHA, est notre mix de la semaine entre kwaito, amapiano, deep house ou encore micro. Fil conducteur : le groove ! 

Qui es-tu ? 

Hello l’équipe, merci pour l’invitation ! Ici Sodha/Thomas, DJ depuis plus de 10 ans. Mes premiers souvenirs musicaux remontent à l’école primaire, quand je préparais des tracklists disco sur CDs pour les anniversaires de mes jeunes potes. Pas mal de temps a passé et entre temps j’ai découvert la house music, mais cette addiction à l’assemblage de morceaux aux sonorités chaudes ne n’a jamais quitté. 

C’est ça qui m’amène ici ! J’ai commencé à mixer dans ma chambre puis dans des soirées privées, et de fil en aiguilles j’ai eu envie d’aller plus loin dans ma passion. C’est pourquoi j’ai co-fondé 7 Records en 2017 avec des amis d’école et une idée très simple : partager le son qu’on aime lors de soirées conviviales rassemblant néophytes et passionnés sur un dancefloor en fusion. Ça fait plaisir de voir que 5 ans plus tard, la recette marche toujours et que notre son et nos valeurs se propagent de plus en plus. De mon côté je n’ai jamais arrêté de jouer en solo et à faire voyager les gens avec de la musique, et je compte bien continuer. 

Dans quel mood étais-tu lorsque tu as enregistré ce podcast ?

Dans un excellent mood ! Les derniers mois ont été intenses, avec de très belles rencontres humaines et musicales. J’ai voulu condenser cet état d’esprit positif dans ce podcast, j’espère que ça ressentira à l’écoute. 

Quel serait le moment idéal pour l’écouter ?

N’importe quand ! J’ai construit ce mix comme un concentré de mes influences et de ce que je peux jouer en soirée, avec beaucoup de groove, un bon niveau d’énergie et une montée progressive en intensité. C’est donc idéal si t’as envie de danser et de célébrer la vie que ce soit chez toi, dans la rue, pieds nus dans l’herbe ou dans un open-space grisâtre à la Défense.

Quels sont les artistes / labels que tu as sélectionnés et pourquoi ?

Le fil conducteur de mes sets est toujours le groove, du coup j’essaie de ne pas m’arrêter à un style ou à une poignée de labels. D’ailleurs je suis très mauvais pour suivre les actualités des labels et des artistes que j’aime ! Mais pour répondre à la question sans trop spoiler, il y a dans ce mix des sonorités sud-africaines type kwaito et amapiano, de la deep-house new-yorkaise de chez Eightball Records, de la transe UK, un remix micro de Rhadoo et même un vieux Martin Solveig de l’époque Africanism.

Quelles sont tes actualités à venir ? 

Les 12 derniers mois ont été très chargés pour moi, remplis de très belles dates avec 7 Records à Paris et ailleurs en France et en Europe ! En parallèle de ça, on a uni nos forces avec une équipe en or massif pour donner vie à SEPTEM, notre premier festival qui aura lieu les 9-10-11 septembre prochains.

Je suis convaincu que l’avenir de 7 Records reposera d’une part sur la création d’un univers onirique fort, et d’autre part sur des trajectoires individuelles en tant qu’artistes autour d’une identité musicale bien définie. Je bosse donc énormément sur ces deux projets, avec de très belles dates et sorties qui arrivent à la rentrée, et à très très court terme il faut que j’aille me coucher car il est tard.

Suivez Sodha sur Soundcloud et Facebook. Le mix est disponible en écoute ci-dessous.