23:59 : l’entrée dans le club, le moment où tout bascule, la fin de l’apéro… En pratique, ok, c’est surtout pour qu’un événement soit bien acté un vendredi au lieu d’un samedi, et un samedi au lieu d’un dimanche. C’est désormais un collectif : 23:59. Rencontre avec ce nouveau crew lyonnais (qui opérera également à Paris) avant leur grand événement d’opening le 11 janvier au Petit Salon, avec Airod, Trym, MCMLXXXV et D.Dan.

Que représente l’heure fatidique de 23:59 pour vous ? C’est une métaphore qui parle à tout le monde ? 

23:59, c’est une minute avant que tout foute le camp. Un peu comme le syndrome de Cendrillon mais inversé.

La nuit commence, les portes du club ouvre, c’est quelque chose proche de nous qu’on retrouve dans notre vie de tous les jours.

On voulait quelque chose qu’on connaît tous et qui à la fois se démarque de ce qu’on peut voir autour de nous. On a fait simple en fait. Mais avant 23:59, la vraie question : qu’est-ce qu’on fait en before ? Ça dérape ? Alors ça c’est le grand malheur de notre métier. On est toujours au restaurant avec les artistes avant un événement (c’est pas trop mal au final), on fait jamais de before.

Mais par contre, quand on va faire la fête chez les autres, alors là on s’en donne à coeur joie. Get vodka pour tout le monde.

De Tapage Nocturne à 23:59, qu’est-ce qui change (ou non) et quels nouveaux projets ? 

23:59 est le fruit de l’émancipation d’une grande partie de l’ancienne équipe de Tapage Nocturne. 

On part donc avec notre vision, notre savoir-faire, nos valeurs. Forcément, on retrouvera un certain air de famille chez 23:59 ! Néanmoins, on est à bloc pour pousser encore plus loin tous les projets qu’on a pu monter jusqu’à présent, et explorer de nouveaux terrains de jeux. Motus pour le moment.

Vous êtes spécialisés techno ? Des artistes à nous filer en exclu ?

Full Techno et tout ce qui peut tourner autour. Acid, Fast Techno, Hardcore. Et qui sait, pourquoi pas un peu de Hardstyle.

On est plus que content de recevoir Airod, Trym, MCMLXXXV et D.Dan pour notre opening d’ailleurs, n’hésitez pas à rejoindre le mouvement. Pas d’exclus à donner de suite mais quelques énigmes sur les guests qui vont passez chez nous en 2020 :

Il a le sourire le plus carnivore de toute la scène, mais est végétarien

Il est masqué, mais ne joue jamais couvert

Ils sont magiciens, mais seulement dans le métro

Ⓒ Tapage Nocturne

Quel lien avez-vous (ou voyez-vous) entre Lyon et Paris ?

En 7 ans passées à travailler pour l’association Tapage Nocturne on a effectivement bien pu écumer Lyon, Paris et même Madrid la saison dernière ! Mais désormais et nous concernant ce sera sous le nom de 23:59.

Les choses vont bien chez nous en France et la vague, qui débuta il y a une petite dizaine d’années, ne fait que continuer à grandir, à se renforcer. La scène et ses acteurs gagnent en force et en nombre : les combats des années 90′, la chasse au sorcière de l’époque n’a plus lieu d’être et le regard des autorités n’est pas forcément encore tout à fait clément envers notre milieu, mais il y a du mieux, beaucoup de mieux.

Lyon reste, en tout cas, notre ville de cœur, notre berceau et notre bastion. C’est bien là-bas que nous organiserons la majeure partie de nos événements avec de multiples collaborations et la vocation de vouloir aider la scène à se structurer, se développer. Nôtre rôle est de pointer du doigt ce qu’il se passe de bien, de beau autour de nous. Nous sommes des prescripteurs, des défricheurs et souhaitons toujours être juste dans nos propositions de plateaux !

23:59 finalement, c’est une manière universelle de dire qu’on fait la teuf partout pareil ?

Bon bah voilà, on essaye d’être pro et de faire attention aux mots qu’on utilise, mais oui, la vérité est là.

Et si jamais la teuf commence avant, on fait comment ?

Bah… Si elle commence avant, elle passera forcément par 23:59 ! Et toc.

Retrouvez toutes les informations sur la page Facebook du collectif, et sur l’événement Facebook de leur prochaine soirée le 11 janvier au Petit Salon de Lyon.