En 2020, le célèbre club du 11ème arrondissement, L’International, va donner carte blanche à plusieurs DJs issus de grands collectifs locaux parisiens, dont Théo Therev de La Mamie’s, Gabriel de D.KO Records ou encore Sina XX, du collectif Subtyl. Un nouveau pas dans sa volonté de soutenir et accompagner la florissante scène locale. 

Pour passer le cap entre 2019 et 2020, L’International, célèbre bar de nuit et club sur deux étages dans le 11ème arrondissement de Paris, lance une trilogie spéciale « Carte Blanche » pour mettre en avant les acteurs et collectifs de la capitale. Dès ce vendredi 27 décembre et ce jusqu’à la fin du mois de janvier, un artiste emblématique issu d’un célèbre collectif parisien s’emparera des platines du club en sous-sol pour toute une nuit. 

Les hostilités démarreront dès ce vendredi 27 décembre, avec Gabriel, le co-fondateur de l’indétronable label et collectif house D.KO Records. Il sera suivi de Théo Therev, membre éminent du collectif La Mamie’s le vendredi 3 janvier prochain entre house, disco, funk et musiques du monde, puis par Sina XX, le fondateur du collectif Subtyl qui brossera la techno sous toutes ses coutures le vendredi 10 janvier

Avec ce nouveau format d’événement, L’International continue de soutenir la scène locale et de se placer en pilier privilégié de son essor. Parmi les nombreux anciens et nouveaux collectifs qui y mixent chaque mois, on compte Technorama, Diskonected, Ibu ou encore la nouvelle structure Cahiers Électroniques, qui installera la nouvelle soirée « Hold Up » le vendredi 17 janvier en invitant là encore des DJs émérites de la scène parisienne, dont Pasteur Charles, Aurèle, Anaïs Leszcynska et Mimi

Retrouvez toutes les informations sur la page Facebook de L’International