Crédit photo © Rubens Ben

Membre active du label BFDM et du collectif Bruits de la Passion, OKO DJ est vite devenue incontournable sur la scène électronique française. De la musique ultra contemporaine voire futuristique aux années 80, de l’expérimental aux atmosphères plus exotiques, ses sets dévoilent l’amplitude de sa connaissance musicale – notamment sur son radioshow mensuel Pu$$y Nightmare, espace dédié aux artistes féminines. En coulisses version décalé avant d’aller retourner le festival suisse Hautes Fréquences, à Leysin le 27 juillet.

La plus grande fierté de ta carrière ? 

Simple : Judaah, LYL Radio et Bruits de La Passion et toutes les femmes incroyables que je croise chaque jour grâce à la musique.

Ton livre de chevet ?

La Fabuleuse Histoire Du Clitoris. Il parait que c’est aussi le livre de bureau de Julie Raineri…

Un morceau improbable que tu écoutes en cachette ?

« I remember » – Deadmau5 et Kaskade

Ton pire « Random memories » de soirée ?

Ha et bien récemment, juste après mon set aux Siestes Electroniques à Toulouse, je suis tombée dans une petite rivière en essayant de pisser dans l’herbe car j’étais trop pressée pour atteindre les toilettes sèches….

Ce que tu sais faire de mieux hors de la musique ?

De l’équitation, j’ai probablement passé plus de temps avec des chevaux qu’avec des humains.

Qu’aurais-tu fait si tu n’avais pas fait de la musique ?

PDG de Danone, ou de l’équitation (plus le deuxième que le premier en réalité)

Si tu devais te réincarner en animal ?

Plusieurs possibilités : grenouille, pika (une petite crapule des montagnes), mais probablement une chenille en réalité

Le vinyle le plus précieux que tu possèdes ?

Je l’ai vendu…

Ton premier vinyle ?

Je ne m’en souviens plus, en revanche je me souviens bien de mon premier CD, The Miseduccation of Lauryn Hill.

Si tu étais un objet ?

Un fauteuil dans un salon de coiffure… 

Si tu étais un homme ?

Si c’est dans Bruits de La Passion, j’aimerai bien être Antonin. Sinon, Prince pour bitcher avec une classe inégalée sur toute la jet set pop et rester le mec le plus cool du monde, cf :

Quel artiste ou groupe aurais-tu aimé voir se produire (vivant ou non) ?

Je ne désespère pas de voir Ariel Kalma, Death Grips, Shit & Shine, et Skrillex.

J’aurai bien aimé voir Mayhem aussi.

Un rituel avant de monter sur scène ?

Quelques étirements et une respiration consciente si je suis un peu stréssée.

Et un verre de vin ou rhum, ça marche bien aussi.

Une machine fétiche / préférée ?

Pour l’instant je dirais l’Ipad.

Ton plat préféré ?

J’aime beaucoup les spaghettis bolognaise vegan de Louis de The Pilotwings.

Ton instrument de prédilection ?

Le piano, j’ai fait 10 ans au conservatoire… mais si je devais choisir à nouveau, ce serait la basse, ou la batterie.

Un endroit complètement insolite où tu rêverais de jouer ?

Ibiza !

Le disque que tu regrettes de ne pas avoir acheté ? 

Le Tropisch Verlangen de Cybe sur Stroom, un régal, mais j’ai loupé le coche et bien sûr les prix montent en flèche… (mon anniversaire est le 14 octobre)

OKO DJ : Facebook / Soundcloud / RA

27 – 28 juilletHautes Fréquences Festival 2018