Matthieu Faubourg n’en est pas à son coup essai. Depuis 2014, ce globe-trotteur européen alterne le mix et la production, dont son titre phare « Please, Stay » sur le label français Strctr Records que tout le monde s’arrache. En coulisses avant qu’il ne retourne le sable de LaPlage de Glazart (notamment aux côtés de Mandar et Janeret) pour la Fête Nationale du 14 juillet avec l’équipe de Vryche House.

La plus grande fierté de ta carrière ?

Le fait que Boiler Room ait commandé une copie du « Fair EP » sur Strctr Records.

Ton livre de chevet ?

J’ai récemment relu « Heureux les heureux » de Yasmina Reza.

Un morceau improbable que tu écoutes en cachette ?

« Inner Smile » par Texas.

Avec quel artiste ou personnalité aimerais-tu partager un repas ?

Bill Murray.

© Mischke Andre/action press/REX/Shutterstock

Ton pire « Random memories » de soirée ?

Ce n’était pas le pire mais l’an dernier un type a incendié la Mercedes du propriétaire du Ipse devant nous, sauf que pour ceux qui connaissent le lieu, les voitures sont garées à même la station-service… Du coup, gros stress, ça se propageait de partout. On a été voir les videurs mais au début ils ne nous croyaient pas. Ensuite pompiers et police.

Ce que tu sais faire de mieux hors de la musique ?

Dessiner, je suppose.

3 morceaux qui ne quitteront jamais ton DJ Bag ou ta clé ?

« With Love » par Club Cavalry

« The Weekend » par Michael Gray

« The Funktion » par Strip Steve

Qu’aurais-tu fait si tu n’avais pas fait de la musique ?

Dessiner et créer des meubles je pense.

Si tu devais te réincarner en animal ?

Un chat !

Le vinyle le plus précieux que tu possèdes ?

Les deux premiers albums de Daft Punk.

Ton premier vinyle ?

J’en ai acheté deux d’un coup. « A Little Something » de Diesler et « We gonna make it (Alan Braxe remix) » de Benjamin Diamond.

Si tu étais une femme, qui aimerais-tu être ?

Emma Watson.

Quel artiste ou groupe aurais-tu aimé voir se produire (vivant ou non) ?

Jimi Hendrix.

Un rituel avant de monter sur scène ?

Fumer une cigarette.

Un morceau que tu adores mais que tu ne joues jamais et pourquoi ?

« Battle for middle you » par Julio Bashmore. J’adore tellement ce morceau, mais beaucoup de gens en on eu ras-le-bol.

Ton instrument de prédilection ?

La guitare.

Si tu devais sampler une BO de film ?

Peut-être « Lost in Translation » de Sofia Coppola.

Quelle question aurais-tu aimé que l’on te pose en interview ?

On me la pose très souvent donc une fois pour toute : je ne suis pas allemand !

Le track que tu aurais aimé produire ?

Possiblement « Voyager » par Daft Punk. Il a une atmosphère très spéciale, et me parle de manière vraiment profonde.

Une anecdote « Dure Vie » à nous raconter ?

Avec Matteo on a dû traduire à Black Madonna et son tour manager ce que disait la police à l’aéroport de Lyon, car il y avait eu une grosse pagaille à la douane. Au final elle nous a passé deux entrées pour les Nuits Sonores !

Matthieu Faubourg : Facebook / Soundcloud / RA

Samedi 14 juilletVryche Dat Beach w/ Mandar, Janeret & more