Vous ne venez pas de tomber sur une interview classique. Dans ce format Inside Out, comprenez un entretien one shot avec des questions décalées et improbables, sur tout que vous ne lirez sûrement nulle part ailleurs sur un DJ et/ou producteur. Découvrez le talent Jensen Interceptor, qui s’est installé au fur et à mesure des années comme une force en présence à mi-chemin entre l’électro, la techno sombre, l’EBM clinquante et la cold wave. À ne pas manquer au festival Astropolis ce vendredi 5 juillet.

Tu as un livre de chevet ?

Non, pas du tout.

Un morceau improbable que tu écoutes en cachette ?

Serge Gainsbourg & Brigitte Bardot – Bonnie and Clyde

Ce que tu sais faire de mieux hors de la musique ? 

Manger des crêpes, des gaufres, du poulet frit et un barbecue coréen.

Ton pire « random memory » ?

Payer près de 40 euros pour un repas à l’aéroport de Zurich.

3 morceaux qui ne quitteront jamais ton DJ Bag ou ta clé ?

Kraftwerk – Numbers

Young Dolph – Fuck It

Joy Division – Interzone

Si tu devais te réincarner en animal ? 

Un Orque, juste parce que c’est mon animal préféré. FUCK SEAWORLD.

Le vinyle le plus précieux que tu possèdes ? 

Drexciya 2 – Bubble Metropolis (Underground Resistance)

Ton premier disque ?

Masters of Ceremony – Hardcore To The Bone

Si tu étais un homme, qui serais-tu ?

J’aimerais être le meilleur ami de Will Ferrell.

Quel artiste ou groupe aurais-tu aimé voir se produire (vivant ou non) ?

Grosse hésitation entre Drexciya et Gucci Mane (Fat Gucci).

As-tu un rituel avant de monter sur scène ?

Ne jamais oublier d’aller aux toilettes.

Ta machine préférée ?

Mon macbook.

Ton guilty pleasure ?

Chocolat, croustilles de pommes de terre et crème glacée.

A quelle question aurais-tu aimer répondre lors d’une interview ?

Cette question.

Un titre que tu aimes mais que tu ne peux pas jouer ?

Roberta Flack ft. Donny Hathaway – The Closer I Get To You, it’s not fast enough

Ton instrument préféré ?

Ableton.

Si tu devais jouer ou sampler la bande son d’un film ?

La bande originale de Terminator de Brad Fiedel.

Un lieu insolite où tu rêves de jouer ?

Je pense qu’une rave spatiale devrait être l’ultime.

Un titre que aurais aimé produire (et pourquoi) ?

Si je possédais tous les droits, Lyn Collins – Think (about it).

Un album que tu regrettes de ne pas avoir acheté?

Prince – The Black Album (Warner Bros. Records)

Une anecdote  » Hard Life  » à nous partager ?

Tisane & longues promenades.

Retrouvez Jensen Interceptor en DJ set au festival Astropolisdu 3 au 8 juillet à Brest. Ci dessous, son titre « Human Method » avec The Hacker, à écouter absolument.