Tandis que le nombre de collectifs de musique électronique (majoritairement techno) ne cesse d’augmenter sur la capitale, ceux qui centrent leurs démarches autour des arts visuels sont encore peu nombreux. Ouvrez bien les yeux, OYÉ s’occupe du reste !

Fondé en 2015 et officiant aussi bien à Paris qu’à Londres ou Montréal, OYÉ est un label réunissant 7 artistes issus des arts numériques qui mettent leurs talents au service de diverses performances audiovisuelles et installations interactives. Leurs travaux ont été exposés dans de nombreux festivals (Aoutside), évènements (Nuit Blanche de Montréal), concerts et expositions (Cité de l’Architecture de Paris). Dernièrement, on a pu retrouver les projets mapping et vjing de deux membres du collectif, Kaleidos et Charline Dally, lors des soirées organisées par Parallèle ou Vryche House, et plus récemment au Zig Zag et au 6B. Mais ce n’est pas tout, le collectif a pour objectif de collaborer plus étroitement avec le monde de la musique électronique afin de réaliser ses propres évènements sous le nom d’OYÉ Factory, qui n’est autre que la branche évènementielle du groupe. Ce n’est donc pas un mais bien deux nouveaux nés qui viennent apporter un peu de fraîcheur et de psychédélisme visuel dans le paysage nocturno-culturel parisien.

 

11144998_1621335908125382_6484791833035996934_o

© Paul Vivien

 

Leur présentation Viméo c’est ici !

Pour son premier événement au Batofar, OYÉ Factory nous a prévu une programmation aussi qualitative qu’éclectique réunissant musique électronique, art numérique et danse.

Pour l’occasion, la terrasse sera re-dessinée par une scénographie mapping et des créations sonores, tandis que la cale accueillera une installation visuelle rythmée de performances de danse. Aux platines on retrouvera H-UR (Hydropates) en B2B avec Anthology, Hans Pfaal (Fils de Vénus) et Léo Minasso en live. Côté mapping et vjing c’est Kaleidos et Le Fur qui se chargeront de vous en mettre plein la vue, tandis que Persimon exposera ses nouveaux tirages (qui seront disponibles à la vente). Pour parfaire le tout, plusieurs danseurs professionnels issus de différents horizons présenteront leurs performances. Une chose est sûre, ce n’est pas tous les jours qu’on voit ça au Batofar, alors allez-y foncez ! C’est mardi, c’est gratuit, vous pourrez pas dire qu’on vous l’a pas dit 😉

 

 

12038424_10153204557681295_7077917950958437035_n

Stéphane Vitrano (compagnie Alias, Centre Chorégraphique National de Grenoble) présentera sa performance « Huldufolk »

 

Leur prochain évènement c’est par !

Pour en savoir plus sur les artistes du collectif, leur site c’est par ici.

Article rédigé par Julie Janody