On ne va pas se mentir : ce qu’on affectionne le plus dans la musique, c’est de la partager avec ses potes. C’est l’idée bienveillante de Julien Guzz, fondateur du label Sure Cuts qui, après des années passionnées pour le mixing, est poussé par l’envie mûrement réfléchie de créer en 2014 son propre contexte sonore, niché entre les versions actuelles de la house, deep house et disco.

Le premier various, « French Cuts & Friends », naît alors de sa détermination à révéler au jour des producteurs issus de ses rencontres sur Soundcloud, permettant la réunion subtile entre huit artistes férus de house qui allient avec force techniques de sampling et groove fertile.

Chercher, fouiller et dénicher les représentants de demain pour construire un various cohérent à l’énergie tonique, tel est donc le dessein initial de ces « House Beats Goodies » de novembre. Une sortie digitale de neuf titres dans l’idée d’un motto « plus on est de fous, plus on rit », 100% francophone, 100% sans prise de tête, sans ego et sans recherche de grandeur. En bref, ça transpire l’authenticité et la camaraderie. Tels les neuf joueurs d’une équipe de ligue de baseball victorieuse, « French Cuts & Friends » propose une sélection fraîchement actuelle aux senteurs de l’hiver qui donne envie de s’abandonner éperdument dans l’ambiance familiale d’un club intimiste. Prêt pour un Tour de France ?

La virée entre potes débute à Marseille avec « Massilia Soul Anthem », un hymne bâti par Keedo & Basi dans un hommage duel à la house new-yorkaise et à leur ville d’origine (comprendre l’étymologie latine « Massilia »). L’énergie des drums de la TR8 s’associe subtilement à la voix sensuelle et tentatrice du sample d’origine, dans un traitement actuel voluptueux qui donne envie de taper finement du pied.

Passage dans la Loire avec « My Life ». Un track signé HateLate, à l’architecture progressive solidement édifiée. L’ébauche d’une deep profonde laisse place pianissimo au sample entêtant, puis soudainement à un groove funky et doux où les synthés analogiques résonnent. Un instant de pur planage, jusqu’à retomber paisiblement dans un rythme lourd et langoureux.

Descente en PACA avec Julien Guzz, friand lui aussi de poser sa pierre à l’édifice. « Heron » est un hommage sensible à la soul des années 70/80 et surtout à la poésie musicale de Gil-Scott Heron : un traitement plus deep, actuel et maîtrisé du sample au travers d’un synthé ricochant qui donnerait presque envie de s’y mettre, à la bouteille, et ce à n’importe quelle heure. « M.i.l.f », calibre plus doux et épuré, suggère à demi-mots (et avec auto dérision) son âge « avancé » (c’est lui qui le dit) et son goût pour les femmes mûres qu’il traduit en un mélange entre piano subtile et subs profonds.

Détour en Isère avec « I’m Hot », titre significatif de Jean Jacque aka 1980 qui mise lui aussi sur le tandem efficace sampling/hommage, cette fois-ci largement influencé par son écoute jazzistique et la découverte révélatrice en live de Robert Glasper. Les accords ténus du piano et la vocale acapella de Karen Young se greffent élégamment à la force en demi-mesure du kick et du clap. Téléportation immédiate dans le canapé ouaté d’un jazz-club.

Retour dans le Sud en passant à table avec « Aïoli Dream ». Lotche livre un track délectable aux sonorités old-school insufflées par le sample de Rhodes et d’une TR-909. Un morceau biphasé où les kicks obscurs et les hi-hats énergiques s’incorporent à la légèreté du synthé et de la vocale. Une vibe singulière et puissante dont on se tartine l’écoute sans relâche !

Pause charnelle en Île-de-France avec « Your Skin » où Matthieu Faubourg galvanise notre épiderme et trouble notre esprit à coups de soupirs aguichants et de claps accrocheurs. Une ode à la sensualité féminine en downtempo où la reverb et l’echo nous plongent dans une ambiance intimiste, presque occulte.

C’est l’heure de l’atterrissage avec « House Lovers », synthétisation de ce périple hexagonal où force du kick redondant et basse rebondie à souhait s’égrènent de chords étincelants qui excitent notre envie d’aller taper un tout schuss expéditif sur une piste rouge.

 •

Grab ta selecta digitale pour pouvoir l’emmener dans ton propre périple, ou pré-commande le disque pour le savourer seul ou entre potes ! C’est beau, l’amitié.

SURE CUTS : FACEBOOK / SOUNDCLOUD

FRENCH CUTS & FRIENDS : SOUNDLOUD / TRAXSOURCE / BEATPORT / VINYL PRE ORDER