Chaque fin d’année connaît son lot de « best of », « reminders » et autres sélections des incontournables à relire, revoir, ou réécouter. Depuis 1993, la radio (et web radio) britannique BBC Radio délivre ainsi le gagnant de ses « Essential Mix », des sets de 2h enregistrés par de nombreux artistes du monde entier et suivie à l’international. L’édition 2017 est remportée par Helena Hauff.

Samedi, 4h du matin : la soirée en club a été décevante ou l’insomnie du week-end vous gagne, et l’internet commence à épuiser ses potentialités d’options divertissantes. Les radios et webradios françaises tournent dans le vide, et le café, à cette heure-là, c’est interdit. Un créneau attractif que les britanniques, eux, ont saisi : en Angleterre, la BBC Radio tourne toute la nuit et propose toutes les semaines, dans la nuit de vendredi à samedi entre 4h et 6h du matin son fameux « Essential Mix » suivi à l’international. Initié par le journaliste, DJ et producteur Eddie Gordon puis inauguré pour la première fois par Pete Tong en 1993 dans le but de faire émerger toutes les formes de dance music, de nombreuses cassettes leur sont envoyés jusqu’à être partenaires des radios Kiss FM et HOT 97 FM avec les légendes Tony Humphries et Franckie Knuckles.

Dédié majoritairement à l’écoute (partout dans le monde) plutôt que destiné aux dancefloors, la radio devient rapidement le rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de sélections éclectiques. Le format reste le même : 2h de mix enregistrés en studio par un DJ, producteur ou groupe de tous horizons, introduits par Pete Tong (devenu l’icône de cette émission) et surtout ininterrompus par les traditionnelles publicités. Si les prémices de la radio engageaient des « grands noms » et ont participé à l’émergence de la dance music au Royaume-Uni et à l’international, la radio est aujourd’hui devenu éclectique et propose chaque semaine un véritable voyage au cœur d’un ou plusieurs genres musicaux. Plus qu’une sélection de disques, chaque mix est unique, travaillé au corps et proposé sur le site de la BBC Radio 1.

Chaque fin d’année, une liste des meilleurs « Essential Mixes » est constituée par la BBC et propose aux auditeurs du monde entier de voter pendant deux semaines pour celui qu’ils considèrent comme le plus abouti. L’ « Essential Mix of the Year » est alors désigné, remporté pour la première fois en 1995 par l’icône gay de la scène londonienne Tony de Vit, puis notamment Dave Clarke en 2000, Trentemøller en 2006, Nicolas Jaar 2012, Eric Prydz en 2013, Ben Block en 2015 et Midland en 2016.

L’année 2017, ponctuée par la revendication de l’image des femmes sur la scène électronique marque ainsi la victoire d’Helena Hauff, qui gagne le concours face à Hunee, Maya Janes Coles ou encore Patrice Baumel. Ses 2h de mix résolument techno enregistrés en février dernier, ont mis à l’honneur les pionniers avec des titres de Drexciya, The Hacker, Underground Resistance ou encore DJ Stingray. Par ici pour le réécouter.

Le prochain rendez-vous a lieu ce samedi 13 janvier avec le berlinois Palms Trax, qui, depuis sa première sortie sur le célèbre label britannique Lobster Theremin en 2013, est devenu une figure incontournable pour ses sélections audacieuses et son digging sans faille. Branchez vous !