L’entreprise belge Fline a conçu une borne-éthylotest qui permet de tester son taux d’alcoolémie avant de rentrer de festival ou de soirée, et veut changer les mentalités. 

Aujourd’hui, l’alcool cause environ 30% des accidents mortels en France. « Ces derniers se multiplient par 17,8 lorsque les conducteurs sont alcoolisés », explique l’entreprise belge Fline, à l’origine du nouvel ethylotest XXL destiné aux organisateurs d’événements, et qui s’inscrit dans une démarche positive de prévention. 

Déjà approuvé par des organisateurs et festivaliers en Belgique, mais aussi la ministre wallone Valérie De Bue en charge de la Sécurité routière, Fline veut offrir la possibilité à tous les fêtards français et européens de tester son taux d’alcool et de prendre la bonne décision avant de rentrer de soirée, et ce de la manière la plus comique qu’elle soit : en soufflant dans une machine géante. 

« C’est une autre manière d’aborder le problème qui en est presque ludique. La volonté est de changer les mentalités en soirée pour que se tester devienne une habitude et non quelque chose qu’on fait juste avant de partir, quand il est trop tard« , explique Maxence, l’un des co-fondateurs au magazine L’Echo. À la place d’un simple éthylotest qui indique le nombre de grammes d’alcool dans le sang, l’entreprise a voulu innover en permettant de savoir l’amende encourue, le temps nécessaire à attendre avant de pouvoir conduire, ou encore en proposant le numéro des taxis disponibles aux alentours de l’événement.

Commercialisée au prix de 5600 euros, ces bornes devraient prochainement faire leur apparition dans les festivals ou événements européens, car le groupe espère multiplier par six ses ventes.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet de Fline.