Photo à la une © Richard STORCHI

Du 5 au 10 juillet, le célèbre festival Pause Guitare revient pour sa 26ème édition au cœur d’Albi, avec six scènes et pour la première fois une riche programmation électronique aux côtés des références du rap, du rock et de la chanson française. 

Depuis 1996, le festival Pause Guitare s’installe dans le Tarn à Albi, cité classée au patrimoine mondial de l’humanité, pour organiser son grand festival éclectique dédié aux musiques actuelles, avec concerts gratuits en centre-ville et grande scène au cœur de l’été. Reste que si sa programmation s’est forgée avec les chansons francophones puis le rock, le festival s’est depuis aussi tourné vers les artistes de musiques électroniques qui se lieront pour la première fois à son ADN cette année. 

Réparti entre la base de Pratgraussals, le Grand Théâtre et l’Athanor, ce sont près de 90 concerts et plus de 17 000 festivaliers qui s’y retrouveront une nouvelle fois du 5 au 10 juillet prochains. Aux côtés de -M-, Juliette Armanet, Orelsan, Roméo Elvis, Angèle ou encore Clara Luciani, le festival fera la part belle à la scène électronique le samedi, avec notamment Bob Sinclar et le boss d’Ed Banger, Pedro Winter en back to back, mais aussi la plus célèbre fanfare électronique Meute, l’incontournable duo français Polo & Pan, l’ovni multi-instrumentiste Marc Rebillet, la DJ aux sonorités hip hop et dancehall Mara, et les accents techno mélodique de Lüv. 

Point d’ancrage du festival depuis plus de 25 ans, Pause Guitare est porté par l’association Arpèges & Trémolos qui s’affirme à la fois comme un véritable révélateur de talents et travaille en lien étroit avec les acteurs locaux de sa région. 

Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet, et vos préventes sur la billetterie en ligne