Le festival de musiques électroniques et d’arts numériques Microsillon et le collectif Impact organisent ce samedi 23 janvier un marathon de 24 heures de livestreams dans une salle de concert près du Mans. Du petit déjeuner à l’after, près de 30 artistes de la scène électronique locale et nationale se relaieront.

L’union fait la force. À l’heure où la scène musicale reste dans l’attente d’une échappatoire de la crise sanitaire, le festival Microsillon, épaulé par le collectif Impact, va organiser la huitième édition de son événement annuel en s’adaptant.

« Notre volonté est de faire vivre la fête, de montrer qu’elle n’est pas morte.« , expliquent les organisateurs. « Il est encore possible de proposer de belles choses, même dans des conditions financières et sanitaires très précaires. Grâce à cette passion pour la musique et la fête qui nous lie tous, nous souhaitons rassembler un maximum d’acteurs du secteur dans un esprit de partage de ressources, d’idées et d’expressions artistiques. » Ils espèrent ainsi « envoyer un message fort de cohésion et de solidarité« , même si le manque de la fête physique est encore dans toutes les consciences. 

© Microsillon

Ambitieux et fédérateur, le projet se déroulera à Bonchamp-lès-Laval dans la salle de concert privée de La Fabrique, et sera accessible au public en ligne sous forme de livestreams vidéos. Pendant 24h, du samedi 23 janvier à 10h au dimanche 24 janvier à 10h, des DJ sets et lives machines se succéderont sur fond de Vjing et performances artistiques numériques, encadrés par l’équipe technique des professionnels de la salle et captée par l’association de vidéastes Mawifamily

Marathon tout-en-un

Festival à distance mais festival quand même, l’événement accueillera une trentaine d’artistes de la scène locale et nationale impatient.e.s de retrouver un brin la scène et le son.

Au programme de ce feu d’artifice sonore très varié, Fasme, Animal Holocaust b2b Mr Nobody, Théo Muller, A-SimJean TerechkovaFa:act, VanadisBeirlyngrädEd-GartzenL’ÄtlasJøhanAna Ebsen, Malmö, Benny.e ou encore Tarmac 3000, mais aussi une carte blanche donnée au nouveau collectif et label rennais « 99,9% féminin » Elemento Records et leurs recrues Jean Terechkova, Unsure, MZA et Eklose proposeront des performances à dominante techno, accentuée de house, electro, breakbeat, minimale, acid, trance ou encore EBM.

Le spectacle promettra aussi un vrai show visuel avec les performances de VJing et œuvres d’art numériques réalisées par BeLow, le collectif Croco Deal Dunil et Joseph Burkart. À voir et à vivre. 

Retrouvez toutes les informations sur l’événement Facebook et la page Facebook de Microsillon. Pour patienter, les artistes de l’événement sont à découvrir dans la « Playlist des 24h ».