Photo à la une © Patrick Ortega

Samedi 12 septembre, l’Aéroport de Montpellier va accueillir la 9ème édition de Family Piknik. D’abord prévue en juillet, l’équipe d’organisation a conservé 5 des headliners du festival et clôture sa programmation.

Initialement prévue en juillet, la 9ème édition du Family Piknik a ensuite été reportée en septembre face à l’interdiction des grands rassemblements publics pendant l’été. Le choix du lieu s’est porté sur l’Aéroport de Montpellier, avec qui l’équipe d’organisation travaille depuis 2018, où s’implanteront 5000 personne sur deux jours. 

« Nous avons préféré tout mettre en oeuvre pour créer un nouvel événement plutôt que de mourrir à petit feu en se projetant uniquement sur 2021, qui marquera d’ailleurs notre 10ème anniversaire.« , Ludovic, le porte-parole du festival. « Le lien avec le public est primordial et nous savions à quel point nos habitués allaient ressentir le besoin de retrouver leur liberté de danser une fois le virus contenu. Avec tous les artistes que nous avions réussi à décrocher cette année, nous trouvions ça vraiment injuste et préjudiciable de ne rien faire du tout.» 

Cadre insolite au milieu des avions 

De 11h à 4h, la scène sera installée en plein air au milieu des pistes et avions de ligne, avec une scénographie végétale et animale. L’événement reprend ainsi le concept phare du Family Piknik : faire la fête en plein air et en journée, avec la possibilité d’amener son propre pique-nique. 

Côté programmation, le festival maintient 5 des headliners annoncés en mai dernier, Charlotte de Witte, Mind Against et Recondite pour une performance inédite, ARTBAT, Worakls pour son nouveau live exclusif, et Popof et Oxia en B2B. Ils rejoignent La Fleur et le live de Rodriguez JR, mais aussi le label Family Piknik Music avec le duo Tom Pooks & Joy KitikontiAbstraalEssence of Time, et le trio Pontias b2b Mood Gorning b2b Albanø. La scène locale sera aussi à l’honneur, avec le live de The Dualz et Bartok & Canadas

« On espère vraiment que cette terrible crise sanitaire sera derrière nous en Septembre car nous misons beaucoup sur ce nouvel événement pour sauver notre année et notre structure tout entière. Le climat est désormais plus favorable et optimiste, mais on reste tout de même dans un contexte mouvant, où tout peut basculer d’un côté comme de l’autre. On veut être optimiste et on se projette pleinement sur ce nouvel événement car sa tenue est cruciale pour notre avenir.« , conclut Tom Pooks, le directeur du festival. 

Retrouvez toutes les informations sur l’événement Facebook