Photo à la une © Marie Rouge

Le festival international de films sur la musique FAME s’installe du 16 au 20 février prochains à Paris, à La Gaîté Lyrique, entre projections, rencontres et performances. 

À l’heure où le documentaire musical connaît un engouement sans précédent, le festival international de films sur la musique, FAME, s’affirme comme le rendez-vous immanquable à Paris. C’est à nouveau à La Gaîté Lyrique que le festival s’installera du 16 au 20 février prochains pour cinq jours de projections, de rencontres et de performances audiovisuelles, avec l’envie de retrouver « la salle et le grand écran. »

La programmation du festival proposera une vingtaine de films (dont des exclusivités) sur la musique, faisant la part belle « aux figures singulières, aux odyssées électroniques, aux cultures souterraines ou extra-occidentales ».

Crédit © Marie Rouge

L’occasion sera de découvrir la rumba congolaise (récemment inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO) avec trois films, une table ronde et des DJ sets, mais aussi des documentaires sur trois pionnières icônes du punk, du folk et du disco, ou encore des films sur trois figures du jazz, de l’électro ou du grunge. L’autre temps fort sera aussi des films suivis de concerts et DJ sets pour une expérience visuelle et musicale totale, avec Vikken, Emmanuelle Perrenin et les artistes autistes du groupe Astéréotypie. 

« FAME propose de mettre de l’ordre dans la surabondance d’images posées chaque jour sur la planète musique. C’est un regard rendu possible à travers les films programmés, dont l’ensemble exprime une curiosité, une malice et une passion devenues propres à ce festival. », détaille l’équipe d’organisation. 

Toutes les informations et la programmation complète sont à retrouver sur le site internet de La Gaîté Lyrique