Sélectionneur : Laurent Garnier

Celui sans qui l’équipe ne pourrait fonctionner. Pionnier, papa, ancien, légende, marathonien, Deschamps aurait de quoi se faire du souci. 

Gardien : Siler

Le capitaine de cette équipe, c’est bien lui. En commençant sa carrière de foot, il a lui-même construit un centre de formation de base dédié pour les jeunes et qui reçoit maintenant les meilleurs joueurs du moment. 

Atout : capable d’anticiper n’importe quelle frappe

Arrière-gauche : Seuil 

Joueur expérimenté à son poste, il adorait jouer en binôme avec son compère Le Loup – mais qui n’a pas pu être sélectionné pour cause de blessure. Fait partie des valeurs sûres.

Atout : ne laisse aucun ballon sur la touche

Arrière-droit : Neet

Après avoir passer plusieurs année dans le même club, il vole de ses propres ailes depuis le début de la saison. Très performant avec son nouveau club, il est la carte maîtresse de cette finale. 

Atout : connaît tous les joueurs de toutes les équipes par cœur

Défenseur Central : G’boï

Avec Jean Mi, ils forment un binôme de défense hallucinant. Grand dénicheur de jeunes talents, G’Boï n’hésite pas à aller les chercher dans les plus petits clubs pour trouver les futurs grands joueurs. 

Atout : sa coupe de cheveux interchangeable et ravageuse

Défenseur Central : Jean Mi

Sa grande force est d’être capable de se relever après de grosses défaites ou des coups durs. Un mental d’acier comme meilleur atout pour un défenseur. 

Atout : maîtrise les réseaux sociaux comme sa poche 

Milieu 6 : Alex Katapult

Un peu notre Tiago Motta Français. C’est un joueur chiant, mais tellement efficace. Sa très grande expérience lui permet d’être toujours là dans les bons et les mauvais coup. Il ne faut pas lui enlever quelque chose : son idole, c’est Javier Pastore. On est d’accord. 

Atout : catapulte les ballons jusqu’à la surface de réparation (facile)

Milieu 6 : Leo Pol

Une référence à son poste depuis quelques années. Il se déplace beaucoup, râtisse les ballons, crée de nouvelles actions et ne s’arrête jamais de courir. 

Atout : entre petits ponts et reprises de volée, ses gestes techniques sont imparables 

Milieu 6 : Mézigue

Celui qu’on surnomme l’homme masqué car il aime beaucoup se déguiser dans le vestiaire. Créateur hors paire, il s’occupe de débloquer le jeu, marque des buts et amène surtout une superbe ambiance dans l’équipe de France.

Atout : il endosse parfois sa cape d’invisibilité 

Numéro 8 : Lazare Hoche 

Le joueur classe, technique, simple mais toujours propre. Celui sur lequel on peut compter depuis maintenant quelques années.

Atout : ne connaît pas le jetlag

Numéro 10 : Jeremy Underground

Un des plus anciens de son équipe. Technique de jeu incroyable, il marque but sur but en enchaînant les saisons. Attention tout de même aux accrochages avec les arbitres pour les caprices (joke).

Atout : collectionne les trophées

Numéro 9 : Bellaire

Le nouveau prodige. Ce petit jeune qui peut nous faire gagner la coupe du monde à la M’Bappé. Une vitesse folle et une expérience déjà hallucinante pour son âge. 

Atout : peut y rester encore 15 ans

Les Cheerleaders : Bashed Groove

Les meufs sûres qui dansent toujours pendant les matchs. On rassure, elles savent aussi jouer au foot. Meilleures supportrices de notre Équipe de France. 

Les Ultras : La Mamie’s

Les rois de l’ambiance. Impossible que le match se passe bien sans eux. Victoire assurée !