Photo en une © Theo Bourgeot

Les 11 et 12 octobre, la deuxième édition du festival Entente Nocturne revient dans Le Kilowatt, à Vitry-sur-Seine, au pied d’une ancienne centrale électrique. Alors que 7000 personnes s’y étaient réunies l’année dernière, plus de 20 collectifs vont à nouveau proclamer l’État de Fête.

Alors que beaucoup de festivals parisiens, français, européens et internationaux font le pari de la guerre aux têtes d’affiches et aux styles cloisonnés, le jeune festival Entente Nocturne fait office d’exception intéressante. Le projet : rassembler 21 collectifs de musiques électroniques, techno, house, deep, minimale, micro, disco, funk, mais aussi trance ou dub, tous connaisseurs et expérimentés, à proclamer leur « État de Fête ». Un pari de partage et de « vivre ensemble » où les facettes sombres d’un milieu acharné seront relégués très loin portes du festival.

Après une édition à succès qui avait rassemblé 7000 festivaliers sur deux jours, la deuxième édition de l’Entente Nocturne reviendra dans le lieu atypique d’une ancienne centrale EDF au Sud de Paris, à Vitry-sur-Seine. Son nom tout trouvé, le Kilowatt, accueillera une nouvelle fois leurs cinq scènes et de nombreux acteurs prêts à en découdre, avec parmi les 21 collectifs prévus, ArtBeat RecordsCosmic TrainDoppler ParisHORS-SOLIncrease the GrooveKumquatLa QuarantaineLatence SoundsystemLe KilowattMaison BérylNataraja, One One Six, Oréades ProdParis Dub SessionRGS CollectiveReshuffle MusicSignal Space et Vryche House. Dure Vie soutient cette « fraternité francilienne« , à laquelle vous serez conviés mi-octobre. 

Plus d’infos sur l’événement Facebook et la billetterie en ligne