Claustrophobiques s’abstenir, fans d’urbex au rendez-vous. Au Japon, un nouveau festival, l’ENSō, va se dérouler les 10 et 11 avril prochains dans une immense carrière de pierres vieille de 400 ans. C’est le pari du collectif REITEN Records qui installera les deux scènes souterraines à 30m de profondeur, et sur près de 20 000m2.

Les 10 et 11 avril prochains, le nouveau festival ENSō va avoir lieu dans le Musée d’histoire japonais d’Ōya, une ancienne carrière de pierres vieille de 400 ans et aujourd’hui devenue le centre culturel d’Utsunomiya. Connu pour avoir accueilli de nombreux tournages pour de films, séries télévisées et clips musicaux, cet espace impressionnant situé à 30 mètres de profondeur promet de vibrer au rythme des deux scènes souterraines, sur une superficie de plus de 20 000m2. 

« ENSō », comme l’explique le festival, est un personnage zen représenté par un cercle et effectué en un seul coup de pinceau, pour « exprimer le moment où l’esprit est libre de laisser le corps créer » de lui-même. En lien, la programmation du festival accueillera un mélange entre arts et lives expérimentaux, avec le mélange entre techno et noise de Katsunori Sawa, le DJ et producteur techno libanais Rabih Beaini, la techno indus d’Akey ou encore la jazzy house de Chloé Juliette. De nombreux artistes locaux sont aussi prévus. 

Toutes les infos sur la page Facebook du collectif organisateur