Nouvel arrivant dans le paysage des webzines bordelais, « Eclipse » est le projet né de l’ancien The Blue Corner Lounge. Désormais collectif d’acteurs qui s’amuse à conjuguer la musique et l’art, l’équipe, restée intacte, désire aujourd’hui partager ses coups de cœurs artistiques et musicaux. Un projet hybride entre résidents DJs et artistes, qui investiront le vendredi 6 octobre le fameux Apéroboat de la plus célèbre péniche bordelaise, l’IBOAT. 

Eclipse part du constat que la scène électronique ne se cantonne plus qu’à son clubbing de nuit. « Le nom est un moment suspendu, précieux. On aimait bien l’idée de confondre le jour et la nuit, de ne pas se cantonner à l’un ou l’autre. C’est aussi l’alchimie des contraires en un instant, du paradoxe.« , nous raconte Lucas, co-fondateur du projet.

Premier témoin du constat que la scène bordelaise s’est notamment faite remarquée à l’international grâce à son club de l’IBOAT, un ancien ferry réhabilité en une péniche sur trois étages (et où Lucas y était assistant à la communication), la ville y abrite également depuis deux ans le festival du Hors Bord -, tremplin pour une nouvelle scène, extérieure, diurne, qui depuis a fait son chemin. « Cette scène se développe de plus en plus. Il y a des lieux qui restent essentiels, mais on a vu depuis le début de l’année une effervescence autour des Open Air qui donne un souffle nouveau à la scène électronique – qui pouvait parfois se cantonner au club. » L’envie de respirer à nouveau l’air marin, et d’introniser d’autres aspects de la scène électronique que celle que l’on découvre en s’immisçant dans l’obscurité de la cale.

Sur le site d’Eclipse, outre une section musique où vous retrouverez nombre d’interviews, podcasts, live reports ou playlists mais aussi un Agenda avec les événements à ne pas manquer, le projet se sensibilise également à d’autres formes culturelles et surtout artistiques. « Dans une autre mesure, la signification d’Eclipse se recoupe avec notre envie de conjuguer la musique et l’art.« , pour Manon, elle aussi co-fondatrice du projet. Avec une section « mode » et « art », l’équipe souhaite enrichir ses coups de cœurs et proposer une approche moins agressive de la scène bordelaise.

Dans la pratique, Eclipse compte déjà ses résidents. Côté musique, Artich’, Hirschmann, Contrakt et alx sont plutôt axés house, disco et funk avant minuit, techno et ses dérivés après. Le collectif joue dans la polyvalence, en témoignera leurs  playlists sur Youtube. Côté artistique, il accueille les travaux de Jordi Adoue à la photographie et d’Alexis Reillon au dessin.

La playlist des résidents d’Eclipse 

Tracks : 1 et 2 (Artich’), 3 et 4 (Contrakt), 5 et 6 (Manon), 7 et 8 (alx), 9 et 10 (Hirschmann), 11 (Bonus)

Alexis Reillon

Jordi Ardoue

Tout ce beau monde se donnera rendez-vous le vendredi 6 octobre sur en format Apéro sur le pont de l’IBOAT, où la musique et l’art s’uniront pour ne faire qu’un. Le disquaire SouthWest Records se délocalisera du bord de la Garonne le temps de cet afterwork, et avec lui ses arrivées vinyles techno, house, bass ou electro. La jeune marque pop et acidulée les Loubards viendra aussi y proposer ses t-shirts, tote bags et bombers marqués de son esthétique particulière.

Bordelais, le rendez-vous est donné pour l’apéro.

Eclipse : Site / Page Facebook / Event