P¨hoto à la unne © Davide Leggio

Recycler les tentes abandonnées en festival et les transformer en super mobilier : voilà un projet ambitieux et innovant imaginé par le collectif français Parenthèse. Une campagne de financement a été lancée en ligne pour continuer de le développer.  

Le constat est sans appel : 100 tonnes de déchets sont générés chaque année sur un festival européen, véritables décharges à ciel ouvert dont 17% en moyenne sont des tentes en très bon état laissées à l’abandon. Et reste que si des associations en aide aux SDF en récupèrent la moitié, l’autre part souvent directement à la benne, faute de moyens ou d’espace de stockage. 

Ce constat, le collectif française Parenthèse, composé d’architectes, scénographes, menuisiers, graphistes et ingénieurs, a décidé de le faire changer grâce à un super concept : collecter une partie de ces tentes, les nettoyer puis les revaloriser en un mobilier confortable qui permet de « sensibiliser les festivaliers et festivalières à l’impact de leur passage éphémère. » Dans la pratique, le mobilier Détente est donc construit en récupérant le double-toit, la toile de sol, les arceaux et les chutes de bois.  

Le collectif exposera ce mobilier recyclé le week-end des 4 et 5 juin, pour la prochaine édition du festival We Love Green. En parallèle, ils lancent une campagne de financement participative sur Ulule, qui vous permet de soutenir le projet en achetant un pass 3 jours à prix réduit pour 100€. Vous pouvez aussi contribuer librement pour faire avancer leur travail. 

Toutes les informations sont à retrouver sur la campagne participative.