Deuxième plus grande ville des Pays-Bas, Rotterdam possède un charme unique mais accueille aussi quelques très bons DJs dont Serge, le fondateur du disquaire et label Clone Records. Depuis 1994, sa connaissance pointue de la musique house, disco, techno et autres styles musicaux électroniques ont permis d’éditer sur le labels de nombreuses releases axées oldschool de Chicago ou d’italo-disco dont Drexciya, Dopplereffekt ou Legowelt. Avant son passage au Rex Club ce vendredi 30 mars, Serge vous livre les meilleurs plans de la ville entre bars, clubs, disquaires et autres recoins cachés à découvrir. 

Que faire l’été quand il n’y a plus personne ?

Rotterdam a beaucoup de très jolis parcs comme le Kralingseplas, très agréable en été. Vous pouvez aussi prendre un vélo et aller faire une longue promenade sur la rivière « De Rotte » qui a donné son nom à Amsterdam.
Kralingseplas-rotterdam-city-tour-guide-hard-life
 

Le QG pour boire des verres ?

Le Het Schieblok est l’endroit où aller avec le BAR Rotterdam, le Biergarten et l’Annabel. 

 

Où trouver les meilleurs disques dans la ville ?

Bien sûr, je commencerais par mentionner Clone.nl. Mais il y a un autre endroit incontournable où aller, le Demon Fuzz. Ils proposent beaucoup de classiques jazz, funk et hip hop, et surtout des éditions rares. Il y a aussi Vinylspot, spécialisé dans les secondes mains assez rares. 
 

Que faire pour un premier « date » ?

Je dirais que le « plein bioscoop » est pas mal dans son genre… En août, ils passent une très bonne sélection de films dans le parc du musée,  l’entrée est gratuite et c’est tout près à pieds de la rue « Witte De Wit », reconnue pour ses bars et restaurants où aller manger avant ou après le film.

Un lieu où perdre sa dignité ?

Vous feriez mieux d’aller à Amsterdam pour ça.

Une bonne adresse pour bruncher ?

L’Hotel New York est un super endroit pour aller prendre un brunch. C’est l’hôtel et le quai historiques où les navires d’immigrés partaient aux Etats-Unis, dans le passé. C’est aussi une bonne manière de commencer l’après-midi en faisant une ballade jusqu’au sud de la ville avec Afrikaanderplein et Katendrecht, deux grands points de passage. 

hollek-van-holland-rotterdam-city-tour-guide

Le meilleur plan pour chiller le dimanche ?

Je dirais la plage… La plupart des gens de Rotterdam prennent le train pour Hoek Van Holland et celèbrent l’été sur la plage. Si vous préférez rester dans la ville, allez chiller dans le parc du Musée, visiter le musée Boijmans ou rejoindre une équipe de football et faire un barbecue au Voresenpark de Blijdorp s’il n’y a pas déjà un festival de musique qui s’y passe.

La meilleure vue de la ville ? 

Il n’y en a qu’une seule… Le dernier étage du Euromast dans le parc des Musées ! 185 mètres de haut…
euromast-rotterdam-city-tour-guide-hard-life

Un produit local incontournable ? 

En fait, c’est quelque chose que je n’ai jamais essayé mais beaucoup ne cessent d’en parler : c’est le fameux « Kapsalon ». Un mélange entre frites fraîches, salades et Chawarma recouvert de fromage dont le nom vient d’un coiffeur local. Je préfère les bonnes vieilles frites du Bram Ladage avec une « croquette » et de la « fricadelle ».

Si vous êtes plutôt amateurs de bières, essayez les bonnes brasseries de Kaapse Brouwers. Et si vous préférez de la nourriture de haute volée, allez  au FG Goodlab de François Geurds juste à côté de notre disquaire : c’est un restaurant 2 étoiles Michelin avec de la cuisine expérimentale qui est unique en son genre dans le monde.

FG-foodlab-rotterdam-city-tour-guide-hard-life

Vendredi 30 mars : Deeply Rooted Meets Clone Records: ROD, Serge, Duplex, DJ Deep