Arnaud & Combe du webzine Input Selector nous livrent les secrets de la cité des ducs de Bretagne (Naoned en Breton). La 6ème ville de France, également élue « Ville la plus agréable à vivre en Europe » en 2004, n’a rien à envier à ses confrères. 

Que faire l’été quand il n’y a plus personne ?


Boire des coups en terrasse ou sur la pelouse de l’Absence, aller aux Goûtez Electroniques, trouver un pote qui a une piscine et sinon il y a toujours la mer pas loin…

 

« Trouver un pote qui a une piscine »

 

Photo : Keno Beblo Gauvrit

Photo : Keno Beblo Gauvrit

Le QG pour boire des verres ?


Le Bar du Coin, L’Absence, Les Kolok’s, le Pti Zinc…


Où trouver les meilleurs disques dans la ville ?


Avant il y avait Bug 909, le défunt shop de Môme, qui était vraiment orienté house, techno, hardcore, etc. Maintenant c’est un peu compliqué, il y a des disquaires itinérants avec une sélection assez large mais de qualité comme Wood Records, le Bar @ disques, ou des shops avec une excellente sélection mais pas orientés musique électronique comme Oneness Records pour le reggae, le hip-hop, le funk, ou Melomane avec une bonne sélection en hip-hop, rock, jazz, funk, etc. Sinon on peut toujours dénicher un Omar S ou un Donato Dozzy entre deux David Guetta à la Fnac. Bref, pour une vraie sélection électronique, Internet reste encore le meilleur endroit malheureusement.

 

« regarder le coucher de soleil sur tout Nantes du toit de l’école d’archi »

 

Que faire pour un premier « date » ?

Aller se poser au bord de la Loire, de l’Erdre, dans les clairières de la Jonelière, regarder le coucher de soleil sur tout Nantes du toit de l’école d’archi, boire un verre ou dîner à la Civelle à Trentemoult, si possible en terrasse quand il fait beau… Enfin c’est déjà presque romantique tout ça, un bar du quartier Graslin ou Bouffay peut suffire pour une première rencontre.

 

BANABALL – Clément Bacle et Ludovic Ducasse – Toit de l’école d’architecture, Nantes, 2012 – publication AMC n°217

BANABALL – Clément Bacle et Ludovic Ducasse – Toit de l’école d’architecture, Nantes, 2012 – publication AMC n°217

La Jonelière - © Arnaud Combeuil

La Jonelière – © Arnaud Combeuil

Un lieu où perdre sa dignité ?

Sortir boire « juste une bière » au Bar du Coin ou aller au CDC.

1.originale

Le spot pour chopper un sandwich à 5h du mat’ ?

Les complets poulet salvateurs Cours des 50 Otages à l’arrêt de tram Commerce, les paninis du CO2, ou l’infâme snack du hangar à banane si vous êtes là-bas et que vous devez vraiment manger.

Une bonne adresse pour bruncher ?

On est pas des gros habitués des brunch mais lorsqu’on a du mal à émerger après une soirée et qu’on a la flemme de cuisiner, les sandwich au Jamón Serrano Pata Negra fromage du Bouffay Spagnol sont à tomber ! Sinon à l’époque Chichi organisait les afters « des animaux et des huitres » au Bar du Coin où il était possible de boire un verre de blanc avec un plateau d’huîtres. On connait plus de gens qui viennent de se coucher ou sont en after à l’heure du brunch, alors pas spécialement de bons plans à vous donner. Les plus dignes achètent huîtres et vin blanc au marché de Talensac pour accompagner leur dimanche sans fin.

 

« Les plus dignes achètent huîtres et vin blanc au marché de Talensac pour accompagner leur dimanche sans fin. »

 

L’ile de Nantes

L’ile de Nantes – © Arnaud Combeuil

Le meilleur plan pour chiller le dimanche ?

Les Days, fêtes d’après-midi entre funk et house, disco et techno, qui nous permettent d’écouter des djs comme Lil Louis, MCDE, ou les résidents Pharoah et Atemi qui sont vraiment très très talentueux, les Goûtez Electronique pendant la saison estivale qui sont de gros open-air house gratuits au bord de la Loire, nos teufs avec Vøiceless, plus orientées musique minimaliste, et s’il n’y a pas d’événements organisés retour à la réponse 4.

 

insula, le QG des "Days"

insula, le QG des « Days »

Input Selector : Site officiel / Facebook / Soundcloud

Samedi 23 décembreCombe + Alan.D @Altercafé _ Gratuit