Incontournable patron de la scène marseillaise, Dj Oil entame sa carrière solo après un succès remarqué avec son groupe Troublemakers. Il signe notamment « Phantom » sur le prestigieux label londonien BBE Records à côté de noms comme DJ Vadim, DJ Deep ou Theo Parrish, et signe son empreinte musicale riche entre house et hip-hop. Il nous emmène avec lui à Marseille avant son passage le 7 mai aux Jardins Suspendus pour un des premiers OFF du festival Calvi On The Rocks aux côtés de Motor City Drum Ensemble et Pablo Valentino. 

Que faire l’été quand il n’y a plus personne ?

Le mois d’août est le mois où peu de marseillais sont en ville… Une bonne ballade en Vespa aux Goudes, en fin de journée de bons sandwichs et une bouteille de vin sur la Plage de l’Abricotier, et le soir quelques endroits pour danser comme le DanCing de la Dame Noir ou quelques festivals en plein air à Sète ou Arles..

Le QG du collectif pour boire des verres ?

En ce moment le club et restaurant de l’Uppercut, aux Voûtes Virgo, le bar de la Dame Noir, et puis quelques bars à bière comme la Cave St-Victor ou le Café de l’Abbaye.

Les Voûtes Virgo (VV)
 La Dame Noire
Le Café de l’Abbaye

Où trouver les meilleurs disques dans la ville ?

Le magasin Galette sur la plaine tenu par mes amis Teddy et Fredo Pasquier, qui sont aussi bon djs que producteurs et gérants du shop. Côté plus électro, le shop Entend and Play tenu par Chris et Niloc.

Galette (Gilles Peterson & Dj Oil sur la photo)

 
Extend and Play

Que faire pour un premier « date » ?

Le restaurant de la Cantinetta cours Julien, tenu par Pierre Antoine et Fanfan. Belle carte de vins et gastronomie impeccable !

Un lieu où perdre sa dignité ?

La Mairie de Marseille tenue par les plus gros trafiquants d’âme…

Le spot pour chopper un sandwich à 5h du mat’ ?

Y’en a plus, malheureusement… Prévoir en rentrant chez soi une bonne charcuterie de Raimond Lecoq et une bonne baguette de chez Honoré à Endoume.

Une bonne adresse pour Bruncher ?

Le Mama Shelter rue de la Loubiere pour 30 euros, à volonté ! Et le fameux Baby foot à 10 bras.

Le meilleur plan pour chiller le dimanche ?

Un restaurant syrien en haut de la rue d’Aubagne : dégustation allongés avec une vraie cuisine familiale. Pas très cher et des gens souriants.