Dancefloor en marbre, colonnes imposantes et ambiances des années folles : Chez Gustave, cette ancienne banque reconvertie en club, avait conquis tout le monde l’année dernière. Leurs événements éphémères vont revenir une fois par mois à partir d’octobre et réinviteront de très grands noms de la scène électronique, à commencer par la légende de la techno Derrick May pour l’opening, le samedi 19 octobre. 

L’année dernière, le Pavillon Cambon, une ancienne banque vieille de plus de 100 ans dans le 1er arrondissement de Paris, s’était transformée en club éphémère pour les événements Chez Gustave. Pilotés par l’équipe du collectif Rituel, qui investit régulièrement des lieux atypiques ou monuments historiques de la capitale – devenu leur marque de fabrique -, le projet avait déjà accueilli de nombreuses légendes des musiques électroniques lors de la saison dernière (Moodymann, Chez Damier, Jeremy Underground, Kerri Chandler…). Un succès à guichets fermés qui reviendra encore cette année, et ce dès le mois d’octobre, une fois par mois. 

« Le caractère exceptionnel du lieu nous pousse d’autant plus à avoir une programmation de qualité. Les têtes d’affiches que nous invitons jouent souvent dans les grands clubs parisiens mythiques que tout le monde connait, quand Chez Gustave leur propose un espace d’expression un peu différent et nouveau pour eux« , nous explique Geoffrey. C’est dans une ambiance années folles à la Gatsby des temps modernes, en contrepied des grandes warehouses du périphérique parisien, que ces événements invitent à venir « pailletés, masqués, maquillés ou déguisés » pour fouler son immense dancefloor en marbre.  

Le samedi 19 octobre, le rendez-vous sera à ne pas manquer car Chez Gustave invitera la légende techno de Détroit Derrick May, qui viendra présenter son projet inédit « Hi Tek Soul ». Une performance hybride partagée avec un autre père fondateur de la techno de Détroit, Kevin Saunderson, via un set-up de 4 platines, 4 platines CD, une boite à rythmes et un clavier. À leurs côtés, Derrick May conviera aussi Radio Slave, le fondateur du label Rekids et résident du Panorama Bar, et un autre DJ de la scène de Détroit, Drummer B. Un « mini club » supplémentaire sera assuré par les DJs de Newtrack.

Une dizaine de dates seront prévues en 2019 et 2020. 

Retrouvez toutes les infos sur l’événement Facebook, et vos pass sur la billetterie en ligne