Pour le 30ème anniversaire du célèbre Summer Of Love (1988), l’artiste Misfit (Paulo Guimaraes) a créé un tableau périodique en édition limitée de tous les pionniers des musiques électroniques. De l’inventeur du phonographe Thomas Edison aux derniers fondateurs du genre, plongée dans la naissance, l’apogée et l’évolution du Disc Jockey (DJ) et de la dance culture

Avant le DJ reconnu, réputé et surtout accepté d’aujourd’hui, il aura fallu à ses pères fondateurs des années d’expérimentation et d’acharnement. C’est l’idée de ce tableau périodique : montrer 100 ans d’évolution de la dance culture et surtout de la figure du DJ, autrefois communément appelé « Disc Jockey » pour sa capacité à enchaîner les disques à la manière d’un Jukebox vivant, et sans être jugé pour sa technique de transition. 

Le recensement part de 1887, date de l’invention du phonographe par Thomas Edison et se clôt en 1988, lors de l’été du mythique Summer Of Love où toute une génération de jeunes idéalistes voulaient en finir avec le mouvement hippie pour au contraire dessiner les prémisses d’une contre-culture contestataire. En clair, on pourrait aujourd’hui faire ironiquement le même parallèle entre une dominante EDM et autres genres commerciaux face à une large vague « underground » qui lutte pour un retour aux origines.

Pour créer ce tableau des génies, Misfit s’est inspiré du mythique livre « Last Night A DJ Saved My Life » de Bill Brewster et Frank Broughton, mais aussi d’articles, débats, sites dédiés et autres archives sur le sujet. Ils y sont tous : pionniers de la house et de la techno, souverains de l’âge d’or du disco, premiers pontes du hip-hop, jazz, funk, soul, mais aussi DJs légendaires des premiers clubs et innovateurs du genre, ce sont en tout 147 références qui se partagent l’affiche. 

On y retrouve notamment David Mancuso, le créateur et mythique DJ du club The Loft à New York, mais aussi Larry Levan, le pape du Paradise Garage ou encore Frankie Knuckles pour le Warehouse de Chicago. Les 4 pères fondateurs de la techno de Détroit, Jeff Mills, Derrick May, Juan Atkins et Kevin Sauderson y figurent aussi, sans compter Gilles Peterson et Pete Tong, deux révolutionnaires de la musique électronique anglaise. Autre figure mythique présente : la Roland TR-808, lancée en 1980 au Japon.  

Vous pouvez retrouver toutes les cases détaillées sur le compte Instagram de Misfit. Pour vous le procurer, il faudra toutefois payer la modique somme de 135 livres sur ce lien

Via Mixmag