Vous ne venez pas de tomber sur une interview classique. Dans ce format Inside Out, comprenez un entretien one shot avec des questions décalées et improbables, sur tout que vous ne lirez sûrement nulle part ailleurs sur un DJ et/ou producteur. Le DJ et producteur berlinois M.A.N.D.Y. sera au Nouveau Casino pour l’événement Berliner Klub, ce vendredi 14 juin

Ton livre de chevet ? 

Actuellement, la Collection de poèmes de Hermann Hesse , et le Manuel du guerrier de la lumière, de Paulo Cohelo.

Un morceau improbable que tu écoutes en cachette ?

Les Beatles – Yesterday

Ce que tu sais faire de mieux hors de la musique ? 

J’étais peintre avant de me lancer dans le Djing professionnel. Actuellement, je m’intéresse aux arts visuels expérimentaux en combinaison avec la technologie de l’intelligence artificielle.

Ton pire  » random memory  » ?

Les cauchemars

3 morceaux qui ne quitteront jamais ton DJ Bag ou ta clé ?

Prince – When Doves Cry

Innercity – Big Fun

Sylvester – You make me feel 

Si tu devais te réincarner en animal ? 

Un aigle.

Le vinyle le plus précieux que tu possèdes ? 

Surement un vinyle original CAN – Monster Movie signé à la main.

Ton premier disque ?

AC/DC – Highway to Hell

Si tu étais un objet ?

Un frigo.

Quel artiste ou groupe aurais-tu aimé voir se produire (vivant ou non) ?

Quand je rencontre des idoles, je réalise le plus souvent que l’idée qu’on s’en fait est plus excitante que la réalité.

As-tu un rituel avant de monter sur scène ?

La méditation normalement. Récemment, j’ai fait un travail d’haleine avec la méthode Wim Hof.

Une machine fétiche / préférée ? 

Ma machine à expresso Barista Breville.

Ton « guilty pleasure » ?

Sucre et viande ?

Un titre que vous aimez mais que vous ne pouvez pas jouer et pourquoi ?

Cela pourrait être n’importe quel titre religieux de nos jours, malheureusement.

Ton instrument préféré ?

Les instruments à vent.

Si vous deviez jouer ou sampler la bande son d’un film ? 

Barbarella de Roger Vadim. J’adore le style et l’idée de science-fiction de ce film.

Un lieu insolite dans lequel tu rêves de jouer ?

Sur un nuage d’été au-dessus de la mer des Caraïbes.

Un track que tu aurais aimé produire (et pourquoi) ? 

Un titre qui combinerait tous mes genres préférés en un seul. J’ai essayé si souvent, mais sans succès.

Un track que tu regrettes de ne pas avoir ?

J’essaie de ne pas regretter.

Une anecdote  » Dure Vie  » à nous partager ?

Il faisait froid et pluvieux il y a quelques jours à Berlin. Je ne pouvais rien y faire. Puis le soleil s’est mit à briller de nouveau le lendemain. Les choses peuvent être difficiles, mais le temps est de mon côté.

Retrouvez le au Nouveau Casino ce vendredi 14 juin pour la soirée Berliner Klub.