Depuis le mois d’octobre, le BLOC est devenu le nouveau bastion des musiques électroniques à Aix-en-Provence. Les amoureux d’électro underground et sonorités plus clubbing s’y retrouveront en cette fin d’année, après avoir reçu des artistes comme Derrick May, Agoria, Âme, Synapson, ou The Avener.

Les nuits aixoises se revitalisent depuis le mois d’octobre, avec l’ouverture du BLOC. Au cœur du projet, l’établissement mythique du Hotbrass, qui fut le temple de la scène jazz et électronique dans les années 2000, a été entièrement rénové par ses patrons, avec les fondateurs de la société de production et agence de booking Dancecode largement reconnue à l’international.

Le travail a été d’envergure, entre espaces redéfinis, système son et lumières parfaitement calibrés, pour recréer une atmosphère digne des « warehouses » européennes où sont invités chaque week-end un juste mélange entre les têtes d’affiches de la scène électronique internationale et les talents locaux de la région aixoise. Chaque semaine, le BLOC tease parfaitement sa programmation à la manière d’une série en plusieurs épisodes.

Pour la fin de l’année, le club divisera sa programmation en deux temps, chaque week-end. Le vendredi sera dédié à la scène underground, avec le 14 décembre le marseillais Julian Jeweil qui viendra livrer son univers entre mélodie jouissives et basses musclées, puis l’univers deep house et électro-acoustique de Stereoclip le 21 décembre. Le samedi dévoilera la seconde facette de l’établissement avec un volet clubbing ouvert à une programmation d’artistes internationaux, dont Coco Cole, l’une des DJ house résidente de DJMAG et protégée de Martin Solveig le 15 décembre, et Fairmont le 28 décembre. Le club mise également sur la fine fleur de ses DJs locaux en leur dédiant deux soirées homemade les 22 et 29 décembre.

Retrouvez toutes les infos sur la page Facebook de BLOC.