C’est un événement rare à Paris. Après un passage avec Cercle à la Salle Wagram l’année dernière, l’ambassadeur mondial de la house sud-africaine Black Coffee monte encore d’un cran et sera aux platines de l’Olympia pour une date exceptionnelle le 24 mai en all night long, de 23h à 5h, accompagné d’invités tout aussi inédits. 

Nkosinathi Innocent Maphumulo est « la » star de la house en Afrique du Sud. Fils d’un présentateur de télévision et d’une actrice, c’est à l’Université de Durban, où il est diplômé en études de jazz, que la musique vient à lui. Et si rien ne le prédestinait à devenir musicien, lui qui a perdu l’usage d’une main à seulement 14 ans, son parcours décolle très vite en devenant le choriste de la célèbre chanteuse Madala Kunene, avant de commencer le djing en 2000 sous le nom de Black Coffee. En 2003, il intègre la prestigieuse plateforme internationale Red Bull Music Academy puis fonde sa propre maison de disques (après avoir refusé un contrat avec Sony, rien que ça).

Après presque 20 ans de carrière, Black Coffee compte à son actif 5 albums, des disques d’or et de platine, un record du plus long set (60 heures non-stop) qui le fait entrer dans le Guinness Book des records, et deux récompenses aux South Africain Music Awards pour le meilleur artiste masculin et le meilleur album urbain.

news-black-coffee-olympia-dure-vie

Depuis, les clubs et festivals du monde entier se l’arrache, y compris les salles parisiennes les plus prestigieuses, comme son set très remarqué à la Salle Wagram l’année dernière avec Cercle. Et pourtant, Black Coffee reste indéniablement proche de son public, lorsqu’il nous racontait dans une interview : « En général lorsque je joue entre 3 et 4 heures, je commence à jouer mes sons préférés histoire d’instaurer une ambiance et de montrer au public ce qui me caractérise musicalement. Puis je m’adapte en fonction de ce que je ressens.« 

Le vendredi 24 mai prochain, l’Olympia se transformera exceptionnellement en dancefloor géant en l’invitant à faire un all night long de 23h à 5h, et ses invités sont maintenant dévoilés : le parisien Lazare Hoche, et William Djoko, figure emblématique de la scène électro hollandaise. 

Une date immanquable où ceux qui y seront pourront se vanter de dire « j’y étais« . 

Plus d’infos sur l’événement Facebook, et vos préventes sur la billetterie en ligne.