Photo à la une © David Gallard

Les 9 et 10 août, la douzième édition de Belle Ile On Air retourne dans son cadre idyllique du Bois du Génie, vestige de la citadelle Vauban, à Le Palais, Belle Ile en Mer. Un rendez-vous authentique de musiques électroniques, hiphop et musiques du monde, pour groover loin de la capitale. 

Cette année, le festival Belle Île On Air revient avec une programmation haute en couleur, entre émergence, éclectisme et découvertes, mélangeant ses trois styles fondateurs : world music, hip-hop/rap et électro/techno. Dans une ambiance sauvage et insolite, l’île bretonne réunit toutes générations confondues pour un moment hors du temps, au large de la capitale.

Pour la 12ème édition, l’association TommEo met les bouchées doubles et rempli son line-up des artistes talentueux du moments. Pour ce qui est des musiques électroniques, comptez sur la révélation house du moment, le prodigieux Folamour, aux sets truffés de pépites disco, soul et jazz. Le duo rennais Atoem sera également de la partie, guitares en bandoulière, entouré de machines analogiques et autres synthés modulaires, pour une performance techno intense et hypnotique. Le quartet Scratchophone Orchestra rejoindra le plateau avec son electro swing mélodique, avant de laisser place aux deux duos You Man et Kimshies pour un back to back à quatre mains.

Côté hip-hop, les 4 beat makers de La Fine Équipe réunissent les amoureux de bon son entre funk, soul, hip-hop et électro, avant de laisser place à la figure féministe de Cape Town, Dope Saint Jude, lyriciste militante pour l’égalité des classes, des races et des genres. À leur côté, le DJ et patron du label Boukan Records, Bamao Yendé, la musique puissante soul, funk, hip-hop et reggae de K.O.G & The Zongo Brigade, et les sept membres groupe Supachill.

Le Bois du Génie vibrera sous les sonorités africaines de Jungle By Night, considéré comme « le futur de l’afrobeat » par monsieur Tonny Allen, mais aussi avec le groupe très prisé du moment Kokoko!, et le back to back 100% vinyle de Selecta Chouch et Sista Kam.

Les ambiances sud-américaines seront également de la partie avec la musique de La Chica, une initiation au voyage entre inspirations classiques et synthés analogiques. Comptez enfin sur la présence de El Búho, entre sons tropicaux et électromoderne.

Pour les plus impatients, les festivités commenceront le mercredi 7 août sur la Place du Marché à Le Palais, où se mélangeront concerts, animations et détente. À ne pas manquer également, l’ouverture du village associatif en accès libre et gratuit le samedi 10 août de 12h à 18h. Papatef sera présent lors de ces deux événements pour expérimenter sa nouvelle formule en solo human machine. Un concert unique avec des morceaux de la sélection musicale du DJ, et des improvisations de batterie et voix de Cyril Atef.

Retrouvez la programmation complète et la billetterie sur l’événement Facebook ou sur le site du festival.