Le club Virage entame sa fin de saison, avec notamment le collectif based:in ce samedi 1er octobre. Une nouvelle danse entre DJ sets et live qui sera rythmée par une scénographie d’ampleur inédite et un line-up pointu.

À l’origine, « la création de ce collectif vient du désir de créer une réelle atmosphère/dimension artistique à la fête. Tout le monde aime et sait faire la fête, mais on cherche à recréer ce côté « exposition », ou certes la musique est l’élément central mais pas que. » nous explique les fondateurs de based:in.

Après un premier évènement qui promettait déjà un avenir festif et scénographique prodigieux dans l’espace de l’ancien musée Pierre Cardin, based:in s’associe aujourd’hui à la plus grande agence d’art numérique française, 36 degrés, pour offrir une scénographie poussant les capacités artistiques du lieu au maximum.

Pour l’occasion, le Capsule Collectif habillera Virage d’une création inédite. Sous le périphérique, une nature hybride se déploiera, leurs orbites grandiront dans les pores du béton, et au-dessus du dancefloor s’étendra une canopée lumineuse où chacun pourra se perdre. Après avoir fait voyager les danseurs du Nostromo ou du Sarcus, le collectif emportera encore une fois les viveurs dans leur univers suspendu. 

Un closing sous le signe de l’éclectisme

De 18h à 6h du matin, comptez les performances d’Anthea qui marquera d’ailleurs son retour à Paris, de Duane et Lardy deux DJs de CLACLACLAC!, le collectif minimal le plus en vogue de la capitale connue pour ses raves dans les bois et ses sélections musicales pointues. Suivront Kosh et son live légendaire, la flèche britannique Luca Lozano, et enfin un set de Ludwig A.F, le génie de la production pour sa première date en France.

Toutes les informations sont à retrouver sur l’évènement Facebook. La billetterie en ligne est à retrouver ici. L’entrée est gratuite avant 22h.