Photo à la une ©  Jordi Vidal/Redferns

En Espagne, la salle Apolo du Nista Club de Barcelone a accueilli un concert-test pilote dans le respect des règles sanitaires, et sans distanciation sociale. Une première réalisée avec un test rapide d’antigènes effectué à l’entrée et qui s’est avéré réussi.

Le festival espagnol Primavera Sound a organisé un événement-test à Barcelone pour mettre à l’essai l’efficacité des tests antigéniques contre la COVID-19 dans le cadre des rassemblements événementiels. En tout, 1042 participants se sont rassemblés dans la salle Apolo du Nitsa Club pour cet événement baptisé PRIMACOV

Sur place, les participants ont été systématiquement soumis à un test rapide de dépistage d’antigènes de la COVID-19, pour pouvoir ensuite directement assister au concert une fois le résultat négatif. Dans la salle, le masque était obligatoire mais aucune restriction de distanciation sociale n’avait été mise en place.

« C’était précisément l’objectif de cette étude : valider ce genre de tests comme un outil extrêmement utile pour pouvoir réaliser tout type d’événement, qu’il soit musical ou non, sans distanciation sociale« , a expliqué l’équipe derrière PRIMACOV dans un communiqué. L’événement était piloté par le festival Primavera Sound, l’hôpital Germans Trias de Barcelone et la Fondation de Lutte contre le SIDA et les Maladies Infectieuses.