Après avoir aidé 50 artistes à produire près de 13 000 vinyles l’année dernière, la plateforme musicale Bandcamp voit encore plus grand en annonçant que 10 000 artistes indépendants vont pouvoir profiter de son service de pressage. 

Nouvelle preuve que Bandcamp est l’une des plateformes les plus à l’écoute de son public. Après le démarrage de sa nouvelle activité de pressage de vinyles en 2019, la plateforme musicale en avait déjà fait bénéficier 50 artistes l’année dernière, avec une diffusion de 13 000 vinyles dans près de 65 pays. En 2021, Bandcamp démultiplie ce chiffre et va proposer à plus de 10 000 artistes de voir leur travail devenir concret sur microsillon, leur donnant accès à l’un des formats de musique physique en pleine expansion. 

Le vinyle a du succès

Dans la pratique, ce service de pressage de vinyles permet de créer des campagnes de financement participatif pour la production de son propre vinyle. L’artiste a une totale liberté sur le graphisme, le design et le prix de son vinyle, et Bandcamp s’occupe de la production, de la réalisation des vinyles et de l’envoi.

© Sina Schuldt/picture-alliance/dpa/AP Images

Ce service de pressage est aussi un beau tremplin pour les artistes indépendants qui n’ont souvent pas les moyens de le faire. Avec seulement quelques usines de pressage de vinyles en activité dans le monde, les coûts sont souvent trop importants. Avec cette annonce, Bandcamp espère aussi accroître l’intérêt de ses utilisateurs pour les ventes de vinyles. En 2020, la plateforme a vendu 2 millions de disques, alors que seulement 12% des sorties du site avaient une option vinyle. 

Avec cette initiative, Bandcamp continue de prouver son soutien aux artistes indépendants. En 2021, la plateforme continuera ses fameux Bandcamp Fridays qui avaient permis aux musiciens et labels de récolter 40 millions de dollars en 2020. En novembre, la plateforme annonçait aussi le lancement de son premier service de livestream