Pour la première fois, Bandcamp lance son service de livestream payant : Bandcamp Live

Pour être tenu au courant des concerts en direct à venir, le procédé est le même que celui du téléchargement des sorties : les abonnés sont avertis lorsqu’un.e artiste annonce un spectacle, et les billets peuvent être achetés juste avant le live. Un salon de discussion (qui peut être modéré par l’artiste) et un « présentoir » fictif pour y entreposer son merch par exemple est également disponible à côté de la vidéo en streaming. 

Aider les artistes

Fidèle à sa politique de rémunérer au maximum les artistes, Bandcamp a également annoncé qu’il n’y aurait pas de frais de service pour les billets. Les artistes décident du montant souhaité, et la plateforme prendra néanmoins une petite commission – 10% des ventes -, mais pas avant le 31 mars 2021.

« Notre enjeu principal est de tout faire pour aider les artistes et les labels indépendants. Ça a toujours été notre objectif et ça le restera« , avait déclaré Ethan Diamond, l’un des co-fondateurs de Bandcamp lors de la Paris Electronic Week (le plus grand salon français dédié aux musiques électroniques) en septembre dernier. 

Dans le même temps, la plateforme reconduira ses Bandcamp Friday jusqu’à la fin de l’année. Le principe : chaque premier vendredi du mois, elle renonce à ses revenus pour les reverser directement aux artistes, précarisés face à la crise sanitaire. Près de 35 millions de dollars ont déjà été récoltés en 8 jours d’opération. 

Toutes les informations sur Bandcamp Live sont à retrouver directement sur le site internet de Bandcamp